Jérémie Renier, tête d’affiche d’un thriller flamand

Waste Land est un thriller très sombre qui se déroulera dans une ville de Bruxelles aux allures fort inquiétantes dès la tombée de la nuit. Le maître d’œuvre de ce polar centré sur un flic paniqué à l’idée de devenir père est Pieter Van Hees, célèbre pour avoir dirigé Matthias Schoenaerts dans l’angoissant Linkeroever. Un spécialiste des climats étranges et des sentiments ambigus. 

 

Ce nouveau projet qui devait réunir les deux hommes aurait dû être tourné en septembre 2012. Dans cette version, Matthias faisait équipe avec Bouli Lanners. Ils se connaissaient pour avoir fait équipe sur De Rouille et d’Os. Hélas, des soucis dans le chef de Matthias ont conduit à une petite catastrophe : le report du tournage à deux semaines de sa mise en route.

 

Dans un premier temps, il fut envisagé de remplacer Matthias Schoenaerts par un acteur belge francophone : Jonathan Zaccaï. Mais le projet ne put se concrétiser et Jonathan profita de cette annulation pour foncer sur le tournage de Je te Survivrai où il était invité à succéder au pied levé à Renaud Rutten qui venait de se blesser sérieusement.

Compliquée la situation? Effectivement… Mais c’est ça aussi le cinéma.

 

 

Epidemic, la société de production refusa pourtant de laisser tomber ce film qui, sur le papier, promet beaucoup. Il semble aujourd’hui certain que le projet, postposé d’une année, se tournera bien à la rentrée 2013 avec… Jérémie Renier. Un formidable choix, car on imagine parfaitement l’acteur bruxellois endosser ce rôle très sombre d’un personnage en rupture.

 

Natali Broods, Jacques Delcuvellerie et Peter Van den Begin qui reprendra le rôle de Bouli complèteront la distribution de ce polar très bien écrit, captivant, entraînant le spectateur aux lisières du fantastique dans un jeu de miroir qui ramène à Linkerover (les cinéphiles passionnés apprécieront ce parallèle). Cette plongée du côté de la face obscure de Bruxelles sera montée par Nico Leunen (L’Envahisseur, Kid, Pulsar…)

 

Jérémie en vedette d’un film flamand (coproduit par Entre Chien et Loup), la nouvelle fait déjà figure de petite révolution offrant à son futur distributeur l’opportunité d’une véritable sortie nationale assez unique dans les annales. Une sortie globale qu’on annonce aussi au programme de Marina (Stijn Coninx) et de Het Vonnis (Jan Verheyen). Quand on sait que Le Monde nous appartient, boosté par la présence d’Ozark Henry,  est également visible dans quelques salles en Flandre, on peut se dire que le dossier complexe de l’ouverture des deux communautés l’une à l’autre est peut-être en train d’évoluer dans le bon sens.

Le changement, c’est maintenant !

 

Check Also

Le BRIFF ouvre avec « Le Procès du chien »… et François Damiens!

Le Brussels International Film Festival vient d’annoncer son film d’ouverture, le premier film de la …