Jérémie Renier et Olivier Masset-Depasse: en tout ETA de cause

On attend depuis quelques années le nouveau long métrage d’Olivier Masset-Depasse. Illégal est sorti en 2010 et fut récompensé aux premiers Magritte 2011 grâce à ses deux comédiennes : Anne Coesens (meilleure actrice) et Christelle Cornil (meilleur second rôle féminin). Depuis… un trop long silence. Qui va heureusement prendre fin. Mais pas de la manière attendue !

 

Avant de reprendre le chemin du grand écran, Olivier donnera en effet le coup d’envoi de Sanctuaire ce lundi 9 juin, férié pour tout le monde… mais pas pour lui.

 

[Olivier Masset-Depasse et Anne Coesens – Photo PP/Cinevox 2012]

 

Sanctuaire est un projet dans l’air depuis quelques mois. Anne Coesens (sa compagne et muse) nous en avait déjà parlé fin août 2013 lors de notre visite sur le plateau de Tous les Chats sont gris (la nuit). Il s’agit d’une fiction unitaire (pas une série donc) qui réunit Canal + et le trio de producteurs d’Haut et Court TV, responsable du triomphe des Revenants (un remake US est en préparation).

En Belgique, le film est coproduit par Versus Production  qui accompagne le réalisateur depuis ses premiers courts métrages. Il a aussi reçu le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

 

Ce thriller écrit par Xabi Molia (Les Conquérants), Olivier Masset-Dupasse et Pierre Erwan Guillaume, à partir d’une idée originale de Quitterie Duhurt-Gausserès, plonge dans les violences qui ont agité le Pays basque au début des années 1980.

 

Entre 1984 et 1986, une série d’attentats est perpétrée par le GAL contre des membres avérés ou présumés de l’ETA (petit résumé ICI). Dans ce contexte de chasse à l’homme, deux personnalités que tout sépare, un chef militaire de l’ETA et un conseiller de l’Élysée, vont se confronter et apprendre à se respecter, malgré leurs différences.

 

Les deux rôles principaux ont été confiés à l’acteur catalan Alex Brendemühl et à Jérémie Renier.

 

Vu à Cannes dans le St Laurent de Bertrand Bonello, Jérémie a cette dernière année enchaîné trois tournages. Parmi eux, le très attendu Waste land, film de Pieter Van Hees dont il tient la vedette et pour lequel nous l’avions rencontré dans le cadre d’une capsule Cinevox (ici). Ce jour-là, précisément, où Rudy Lamboray qui nous accompagnait a tiré le portrait qui figure aujourd’hui en bonne place dans son livre : Les 50 Salopards (ci-contre)

 

Le tournage de Sanctuaire se déroulera essentiellement à Paris et au Pays basque. Il durera un mois et s’achèvera le 10 juillet

Check Also

Vanja-d-alcantara

Vanja d’Alcantara de retour derrière la caméra pour « Cap Farewell »

La cinéaste Vanja d’Alcantara est de retour sur les plateaux ce lundi pour débuter le …