Invasion U.S.A. (la qualité made in Belgium attire les Anglo-Saxons)

Les Anglo-saxons sont fous des réalisateurs belges. Conséquence inéluctable : de plus en plus de cinéastes de chez nous sont contactés pour réaliser des séries ou des films en Angleterre ou aux Etats-Unis.

La majorité d’entre eux sont des cinéastes flamands ce qui s’explique par une meilleure maîtrise de la langue et une grammaire cinématographique plus proche des standards anglo-saxons. Beaucoup de nos réalisateurs sont forcément culturellement plus proches du cinéma français.


Seule exception notable à cette règle, Fabrice Du Welz, a terminé Message from the king qu’on attend avec beaucoup d’impatience.

 

Ces dernières années, la participation de cinéastes belges à des projets anglo-saxons s’est intensifiée. Michael Roskam a signé The Drop et, une fois qu’il aura bouclé Le Fidèle il prendra les commandes du pilote et du deuxième épisode de Berlin Station, une série d’espionnage contemporaine avec Richard Armitage (The Hobbit: The Battle of the Five Armies, Hannibal) et Rhys Ifans (The Amazing Spider-Man, Notting Hill, Harry Potter and the Deathly Hallows – Part 1) dans les rôles principaux.

 

Aussi au rayon des séries, Jakob Verbruggen a réalisé les deux derniers épisodes (cruciaux) de la quatrième saison d’House Of Cards. Il succédait ainsi à des grands metteurs en scène tels que David Fincher, Joël Schumacher, James Foley et Jodie Foster qui ont filmé au moins un épisode de la série. Dans le même temps, Tim Mielants a dirigé l’intégralité de la troisième saison de Peaky Blinders, une série de la BBC2 sur un gang de malfrats dans l’Angleterre des années 1920 qui est actuellement diffusée sur Arte et Netflix.
Et ceci n’est que le sommet de l’iceberg. L’occasion pour nous de dresser un petit topo des réalisateurs actuellement engagés dans des projets internationaux d’envergure.

 

Adil El Arbi et Bilall Fallah.

 

 

On commence par le dernier projet annoncé, celui du quatrième volet du Flic de Beverly Hills qui sera réalisé par le duo de Black et Image, Adil El Arbi et Bilall Fallah.
Le magazine américain deadline raconte que le producteur Jerry Bruckheimer et Eddie Murphy ont travaillé longtemps au scénario, mais n’avaient pas d’idée précise d’un réalisateur. Après avoir vu (et adoré) Black, ils ont souhaité rencontrer le duo qui voue un culte au premier épisode de la série, sorti en 1984. Ce nouvel épisode a été écrit par Josh Appelbaum et Andre Nemec et devrait être tourné au tout début de l’année 2017.

 

 

Le duo le plus hot du jeune cinéma belge est aussi associé à deux projets de séries : The Big Fix et Snowfall qui nous replonge dans le Los Angeles du début des années 1980, quand la ville a dû faire face à ce qu’on a appelé une « épidémie de crack ». L’histoire suit les destins croisés de trois personnages : Franklin Saint, un jeune entrepreneur ambitieux et avide de pouvoir, Gustavo Zapata, un lutteur et gangster mexicain qui poursuit son rêve américain, et Teddy McDonald, un agent de la CIA.

 

Fabrice du Welz

 


Fabrice du Welz a tourné l’an dernier son premier long métrage étranger entre les États-Unis et l’Afrique du Sud :  Message from the King.

Produit par Simon et Stephen Cornwell (fils de John Le Carré) via leur société The Ink Factory, Message from the King vise à renouer avec les polars de la fin des années 60 et des années 70 comme Le point de non-retour/Point Blank (John Boorman, 1967), French Connection (William Friedkin, 1971) et l’univers de Paul Schrader. Toutes des références chères à Fabrice.

La production exécutive a été assurée par David Lancaster notamment reconnu pour son travail sur Drive, Whiplash, Nightcrawler… Autrement dit, des films qui ont tous frappé les imaginations.
Le film ne devrait plus trop tarder à sortir.

 

Tom Van Avermaet

 

 

Nominé aux Oscars et lauréat des European Film Awards en 2013 avec son court métrage Mort d’une ombre, le jeune réalisateur belge Tom Van Avermaet va réaliser avec Giuseppe Tornatore (Cinema Paradiso), Marjane Satrapi (Persepolis), l’artiste chinois Ai Weiwei et six autres cinéastes le film à sketchs Berlin, I Love You. Dans sa séquence, on pourra voir, entre autres, Sophie Turner (Game of Thrones) et Jack Huston (Boardwalk Empire).

Berlin, I Love You est un film à sketches qui s’inscrit dans la lignée de Paris, je t’aime (2006) et New York, I Love You (2008). Chaque long métrage est un assemblage de 10 épisodes réalisés par des metteurs en scène différents. Chaque partie raconte une courte histoire d’amour, avec la ville en question comme fil rouge.

 

Felix Van Groeningen

 

 

Felix Van Groeningen, le réalisateur de The Broken Circle Breakdown, a signé un deal avec l’agence américaine (CAA).

Chez CAA, ce seront David Kopple et Jay Baker qui le représentent au niveau artistique.

Le premier projet concret qui émane de cette collaboration s’appelle Beautiful Boy. Il est basé sur deux livres de David Sheff, Beautiful Boy: a Father’s Journey Through His Son’s Addiction et Tweak: Growing Up On Methamphetamines.

Soit l’histoire d’une addiction et la rédemption via la méthadone d’un jeune homme, vue à travers les yeux de son père.

 

Brad Pitt produit le film pour sa société de production Plan B, avec New Regency (Birdman, Gone Girl). Autant dire que c’est du (très) lourd.

Luke Davies (Candy, Life) travaille sur le scénario. La société qui se chargera de distribuer le film n’est pas encore connue.

 

Robin Pront

 

 

Robin Pront, dont le premier long métrage D’Ardennen a soulevé l’enthousiasme au Festival International du Film de Toronto a rejoint l’agence américaine WME Entertainment. La gestion de sa carrière sera quant à elle assurée par Anonymous Content.

WME Entertainment est aujourd’hui l’une des plus grosses agences américaines. Elle est le produit d’une fusion entre la mythique William Morris Agency (WMA) et Endeavour Talent Agency qui a été créée dans les années 1990.

Parmi ses clients, elle compte des noms issus du monde du cinéma, mais aussi de la télévision, du théâtre, de la musique et de la littérature. Martin Scorsese, Quentin Tarantino, Christopher Nolan, Matt Damon, Ben Affleck et Mark Wahlberg ne sont que quelques noms prestigieux au coeur d’une liste impressionnante. Grâce à des partenariats stratégiques, la société est également active dans les domaines du sport et de l’événementiel.

Un premier projet pourrait être annoncé sous peu.

Check Also

Jaco Van Dormael planche sur « The Magician of Auschwitz »

Jaco Van Dormael bientôt de retour? C’est en tous cas ce qu’annonce la société de …