Cinevox #11 – Mai 2012 – A Perdre la raison – De Rouille et d’Os

On en parle depuis des mois, on pronostique, on suppute, et voilà : c’est aujourd’hui que débute (enfin) l’édition 2012 de ce tant convoité Festival de Cannes. Comme l’an dernier, la Belgique y est représentée au-delà du raisonnable. Ou en tous cas au-delà d’une simple logique proportionnelle. Et alors que certains caricaturent encore bêtement notre cinéma qui serait (on cite)  » ennuyeux, social, prise de tête », c’est bien l’amour qui est la thématique de notre présence cannoise : amours fous, pulsions incontrôlables, destructrices parfois. Libres toujours.

 

Sur la Croisette, nos acteurs brilleront : Émilie Dequenne qu’on annonce phénoménale dans A Perdre la Raison (personne ou presque n’a  vu le film 100% terminé, même pas elle), Matthias Schoenaerts qui sera c’est évident une des révélations internationales de la manifestation grâce à De Rouille et d’Os.

 

Check Also

Capsule #124: Retour sur les Magritte du Cinéma 2024

Retour en images sur la 13e Cérémonie des Magritte du Cinéma A LIRE AUSSI Dalva, …