Le goût des myrtilles – bande-annonce

A partir d’un certain âge, les jours commencent à se ressembler. Mais pour Jeanne et Michel, ce 3 juin ne ressemble à aucune autre journée.

Ils ont rendez-vous pour leur pique-nique annuel dans la forêt. La journée est belle.

 

 

Ils abandonnent l’auto et s’enfoncent dans les bois. Au cours d’une halte, Jeanne s’endort. A son réveil, le soleil est bas dans le ciel et son mari a disparu. L’obscurité gagne peu à peu la forêt.

 

COMMENTAIRE

Après son émouvant premier long métrage « Des plumes dans la tête » présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en 2003, le cinéaste belge Thomas de Thier tourne plusieurs documentaires et courts métrages. Le voici de retour derrière la caméra pour son deuxième long métrage de fiction, « Le Goût des myrtilles », une œuvre superbement poétique, inspirée des estampes japonaises. Ce  voyage initiatique réunit l’acteur français Michel Piccoli et la  comédienne anglaise Natasha Parry dans les deux rôles principaux. Des retrouvailles en quelque sorte puisque les deux comédiens avaient tourné ensemble dans « La Fille prodigue » de Jacques Doillon en 1981 et joué récemment au théâtre dans « Ta Main dans la mienne », une pièce de Tchekhov, mise en scène par Peter Brook.

 

INFORMATIONS

Réalisation : Thomas De Thier
Pays : Belgique, Luxembourg
Année : 2013
Genre : Couleur – Fiction
Durée : 86 min
Scénario & dialogue : Thomas De Thier
Montage : Marie-Hélène Dozo
Photographe : Philippe Guilbert, Virginie Saint-Martin
Interprètes : Michel Piccoli, Natasha Parry
Production : Novak Prod

 

Check Also

« Sauve qui peut »: aux côtés des soignants

Avec Sauve qui peut, Alexe Poukine se penche sur les processus d’apprentissage auxquels participent les …