Gare aux Enfants Terribles, du 18 au 21 octobre à Huy

Du 18 au 21 octobre prochain aura lieu à Huy la 6e édition des Enfants terribles, Festival des premiers films européens. 

Mais qui sont ces Enfants Terribles? Des passionnés de cinéma, qui ont imaginé un festival axé sur la découverte et la convivialité, avec deux créneaux au coeur de la programmation: la jeunesse (d’esprit et de création) et la turbulence (une créativité et une curiosité en éveil). L’idée est aussi d’amener le cinéma en Région, que le cinéma d’auteur et les talents défricheurs ne restent pas l’apanage de la Capitale. D’autant que de nombreux publics sont concernés, des cinéphiles aux scolaires, en passant par les familles.

Et le cinéma belge dans tout ça?

11 courts métrages belges prendront part à la compétition qui en rassemble 32, dont certains seront montrés en exclusivité:

  • Jacotolocotoc de Prunelle Rulens – Animation
  • Adieu la chair de Yohan Guignard – Fiction
  • Récit de soi de Géraldine Charpentier – Animation
  • Hey Joe de Mathieu Reynaert – Fiction
  • Suspension d’audience de Nina Maurissiaux – Documentaire
  • Tristan de Sonam Larcin et Gaspard Granier – Fiction
  • Seul avec elle de Laura Petrone et Guilaume Kerbusch – Fiction
  • La meilleure manière de d’Ingrid Heiderscheidt– Fiction
  • Romy d’Ilya Jacob – Fiction
  • Simbiosis de Rocio Alvarez – Animation
  • Ma planète de Valéry Carnoy – Fiction

LET (Les Enfants Terribles pour les intimes) propose également des premiers longs métrages européens inédits dans la région, dont cette année deux films belges, Bitter Flowers d’Olivier Meys et Manu, l’homme à la caméra d’Emmanuelle Bonmariage.

En plus de cette programmation belge, le Festival organise rencontres, expositions, séances spéciales… Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site!

 

 

Check Also

La-Nuit-Se-Traine

Bande-annonce: « La Nuit se traine » de Michiel Blanchart

Découvrez la bande-annonce de La Nuit se traine, premier long métrage du cinéaste belge Michiel …