François Damiens au Brussels Film Festival ? Tip-Top

Pugnace, expérimentée et retorse, Esther Fafarge (Isabelle Huppert) est commissaire divisionnaire de l’IGPN. Elle est connue pour ses méthodes atypiques. Peu importent les moyens, seuls comptent les résultats. S’il le faut, elle n’hésite pas à adopter un comportement étrange, parfois violent pour déstabiliser ses interlocuteurs lors d’interrogatoires qui prennent alors un tour légèrement surréaliste.

Sa vie (très) privée n’est pas triste, elle non plus. Engagée dans une affaire de corruption mêlée au meurtre d’un informateur, elle va devoir filer à Grenoble où elle sera secondée par Sally (Sandrine Kiberlain), un agent brillant, mais qui a besoin de se relancer dans le métier, car sa carrière piétine. Entre les deux femmes va se nouer une relation étrange, une complicité troublante confortée par l’agressivité des policiers forcés de les accueillir plus particulièrement de leur contact principal, un certain Robert Mendès (François Damiens) au comportement très ambigu

 

 

Cofinancé par Iris et Artemis, Tip Top est donc ce qu’on a coutume d’appeler une coproduction belge (avec le Luxembourg et la France). Mais l’accroche la plus évidente pour Cinevox est néanmoins la présence au casting de François Damiens qui renoue ici avec l’univers surréaliste et déjanté pour lequel nombre de ses fans l’apprécient. Or, contrairement aux apparences, le comédien brabançon a tourné ces dernières années dans une majorité de films plutôt dramatiques, en tous cas, pas franchement burlesques. Il s’agit donc d’un retour aux sources, un voyage dans lequel le roi des caméras planquées se sent forcément comme un cabillaud dans l’océan. Et cela même s’il a déclaré à plusieurs reprises durant le Festival de Cannes qu’il n’avait rien compris au scénario et que le réalisateur avait dû lui livrer des explications complémentaires pour qu’ils suivent…

 

 

Tip Top est signé par Serge Bozon dont c’est ici le 4e long métrage en quinze ans. Sa scénariste Axelle Ropert réalisa il y a quelques mois le touchant La famille Wolberg qui offrait à Damiens son rôle le plus inattendu à ce jour dans la peau d’un maire de la France profonde, totalement dépourvu d’attaches belges. Adieu la caricature, les derniers effluves de Dikkenek s’éloignent définitivement.

 

Comédie policière surréaliste, imprévisible, saugrenue, Tip Top n’a donc rien à voir avec ce premier rendez-vous commun. Nous sommes ici dans un univers que n’aurait peut-être pas renié Jean-Pierre Mocky. Le scénario détricote les clichés du polar à la française pour emmener les spectateurs sur un territoire inconnu qui a séduit les programmateurs du Festival de Cannes. Tip top y a, en effet, été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs laissant sceptiques une grosse partie de la critique qui n’y trouva jamais ses marques, pour néanmoins décrocher un prix de la SACD (mention). La Société des auteurs et compositeurs dramatiques récompense à la Quinzaine un long métrage francophone qui brille par ses qualités d’écriture ou son originalité.

Les Géants de Bouli Lanners avaient emporté le trophée en 2011.

 

 

Car oui, Tip Top a ses fans. Et ils se font entendre. Pendant le festival, Les Inrocks ont carrément titré: « Le film génial d’un grand malade » tandis que Télérama se répandait également en louanges pour « … ce cinéma délicieusement dérangé [qui] préfère parfois tourner à vide ou dériver plutôt que de reprendre le droit chemin de la narration et du sens. Et, pour finir, dérailler en beauté, plutôt que d’arriver à bon port. »

 

Un autre Belge, originaire de Ghoy, est à l’affiche: Élie Lison tient en effet un rôle secondaire certes, mais assez conséquent (8 jours de tournage) qui lui a permis de partager quelques scènes avec Isabelle Huppert et Sandrine Kiberlain. Il incarne Rozynski un personnage à peu près normal et honnête. Des qualités qui ici ne courent pas les pages du scénario… Comédien de théâtre, il a débuté au cinéma dans Les Aventures de Rabbi Jacob. On l’a vu beaucoup plus récemment dans Moi, Michel G milliardaire, Les Mythos ou Pauline Détective. Il tient aussi un rôle dans Salamander, la série qui cartonne en Flandre, vient d’être achetée par la BBC et sera diffusée très probablement sur les antennes de la RTBF dans les mois à venir

 

Tip Top sera présenté en première belge au Brussels Film festival lundi 24 juin à 21h30 en présence de François Damiens et d’Elie Lison.

Check Also

Jean-Benoit Ugeux tourne « L’Age Mûr »

Ce lundi a débuté le tournage du premier long métrage de fiction de Jean-Benoît Ugeux, …