« Filles de joie » en avant-première à Rotterdam!

"Filles de joie" d'Anne Paulicevich et Frédéric Fonteyne

On l’attendait avec impatience, Filles de joie, le nouveau film de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich sera dévoilé en avant-première au Festival de Rotterdam, qui se tiendra du 22 janvier au 2 février prochain.

Il y a quelques mois, souvenez-vous, nous étions sur le plateau de Filles de joie. L’ambiance y était joviale et électrique en ce dernier jour de tournage, autour d’une scène clé et libératrice entre les trois héroïnes du film. Filles de joie retrace les itinéraires solidaires de trois femmes. Axelle, Dominique et Conso partagent un secret. Elles mènent une double vie. Elles se retrouvent tous les matins sur le parking de la cité pour prendre la route et aller travailler de l’autre côté de la frontière. Là, elles deviennent Athéna, Circé et Héra dans une maison close. Filles de joie, héroïnes du quotidien, chacune se bat pour sa famille, pour garder sa dignité. Mais quand la vie de l’une est en danger, elles s’unissent pour faire face à l’adversité.

Filles-de-joie-Fonteyne-Paulicevich

Trois femmes ordinaires, trois super-héroïnes, de nuit comme de jour, incarnées avec énergie et conviction par Sara Forestier, Noémie Lvovsky et Annabelle Lengronne. Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich se placent à leur hauteur, sans dramatiser ni érotiser leur situation, et en laissant toute la place à leur spontanéité, et à l’humour qui colore leur quotidien parfois tragique, à tout le moins compliqué. On reparlera très vite du film, qui sort en Belgique en février. Le film est retenu dans la section Voices.

Filles-de-joie-Fonteyne-Paulicevich

 

De nombreux autres films belges seront présentés lors du festival. Dans cette même section, on retrouvera Adoration de Fabrice du Welz, The Barefoot Emperor de Peter Brosens & Jessica Woodworth, Ghost Tropic de Bas Devos, Muidhond de Patrice Toye, Mother de Kristof Bilsen, On a le temps pour nous de Katy Lena Ndiaye, et Tantas Almas de Nicolas Rincon Gilles. The Magic Mountain d’Eitan Efrat et Daniel Mann sera présenté dans la section Bright Future.

Il-etait-un-petit-navire
« Il était un petit navire » de Marion Hänsel

De nombreux courts et moyens métrages seront également programmés, ainsi qu’une rétrospective consacrée à l’oeuvre de Marion Hänsel, suite à la sortie de son dernier film, lui-même aussi rétrospectif qu’introspectif, Il était un petit navire, dont nous vous parlions ici.

 

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …