La fête est presque finie, l’embargo est levé

>Les BNP Paribas Fortis Film Days se terminent aujourd’hui. Oui, on sait, c’est dur : dès demain retour à la vie normale. Finie la fête, finies les avant-premières.

Ce soir Cinevox vous propose encore deux petites fiestas. La première à Namur où l’Eldorado accueillera Vijay and I et son réalisateur  Sam Garbarski. Vous avez peut-être humé par vidéo-procuration l’ambiance de la séance de jeudi à l’UGC Toison d’Or (c’est ICI).

Hier au Cinescope Louvain-La-Neuve, le public est également sorti avec une belle banane (qui a duré tout le film, on a observé ça de près). Et pour vous dire la vérité, les participants à notre petit cocktail ont carrément fait la fermeture du cinéma avec les responsables des lieux. Beau moment de convivialité.

 

 

Il devrait encore y avoir des places à vendre ce soir à l’Eldo. Donc si des Namurois sont intéressés, c’est également l’occasion de découvrir en exclu notre nouveau Cinevox Grand Écran avec en vedette Jacques a vu de Xavier Diskeuve, le régional de l’étape.

 

 

L’autre film qui fera la clôture de ces Cinevox Happenings de rentrée est Morrocan Gigolos. Projection au Cinepointcom en présence de l’équipe : Ismaël Saidi, Reda Chebchoubi, Jean-Yves Roubin le producteur et Stephane Pauwels qui apapraît dans le film. Là aussi les tickets sont en vente. On a une grande salle, donc on vous attend. Regardez ICI comme s’est déroulée la Première mondiale jeudi à Bruxelles.

 

 

Hier à Charleroi, un public d’invités strictement triés sur le volet a pu participer à notre deuxième sneak preview francophone, la projection d’un film tenu secret pour des raisons contractuelles. Le titre du film qui a illuminé l’UGC de Brouckère et à nouveau bouleversé les spectateurs du Cinépointcom peut aujourd’hui être révélé puisque son parcours chez nous est terminé. Il s’agissait de… tagadagada… Marina de Stijn Coninx.

 

 

Une grande réussite, un choc, une démonstration de cinéma qui entre sourires, rires et larmes, nous entraîne dans un pan de notre histoire qui n’est que le reflet de problématiques éternelles (le déracinement, l’intégration, la quête d’amour et de reconnaissance, la famille…). Elles sont traitées ici par le petit bout de la lorgnette avec une sensibilité et un talent confondants.

 

 

Nous n’allons pas vous faire de long discours, juste relayer la nouvelle sur Facebook : l’embargo est terminé. Cinevox avait demandé aux spectateurs de garder le secret, mais là c’est fini, vous pouvez vous lâcher si vous le désirez. Et nous publierons les meilleurs commentaires sur le site.

 

 

 

Check Also

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel cherche un·e Attaché·e à la promotion cinéma – CDD

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel est actuellement à la recherche d’un·e Attaché·e à …