Le Festival Millenium organise sa première compétition belge

Le Festival Millenium, qui se tiendra du 24 mars au 2 avril prochain, propose depuis 9 ans le meilleur du cinéma documentaire mondial sur les grands enjeux de notre époque, des films qui nous font voir le monde autrement, nous confrontent à ses problèmes mais qui, surtout, nous montrent sa beauté et sa complexité. Pour la première fois cette année, le Festival organise une compétition belge, l’occasion de découvrir une large sélection de documentaires du Plat Pays.

 

Onze documentaires belges seront programmés dans la compétition belges, dont certains seront présentés en exclusivité. Voici un aperçu des films sélectionnés:

 

 

Les films retenus sont:

 

Simone sans peur de Dominique Guerrier

Simone, 89 ans, n’a pas peur de l’Autre et refuse le repli sur soi. En 2013, un jour d’hiver, sa volonté de faire un geste pour les réfugiés la mène dans une église où plus d’une centaine d’Afghans sans papiers ont trouvé refuge. Elle se lie alors d’amitié avec Nafisa et Mohammad, un couple d’Afghans ayant fui leur pays.

 

Rien n’est pardonné de Vincent Coen & Guillaume Vandenberghe

Zineb El Rhazoui, militante et journaliste, était absente des bureaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, jour où un attentat meurtrier fut lancé contre eux. Depuis, elle est la femme la mieux protégée de France. Pour ses opposants, rien n’est pardonné.

 

Ya Me Voy de Sébastien de Buyl
Salinas, un petit village de pêcheurs isolé sur la côte mexicaine, où vit un esprit qui erre parmi les vivants, contemple le va-et-vient des vents et des gens. Une voix lointaine entonne une mélodie. Une poésie de la vie d’une communauté de pêcheurs et leurs deuils.

 

Ongles Rouges de Valérie Vanhoutvinck

Ongles Rouges raconte le trajet singulier que font ensemble 7 femmes. L’une est dehors, les autres sont dedans. L’une face à la mer, les autres en situation d’enfermement. Au fil des ans, de leurs lettres, de leurs rencontres, il est question de gestes quotidiens, de mémoire, de corps intime et de corps social. Ensemble elles évoquent leurs actions journalières, leurs rituels, leurs liens, leur état de femme, de fille, de mère et les marques du temps sur leurs peaux. Au fil du film se tisse un langage commun, une chorégraphie sensible et l’espace d’une vie à venir.

 

Nouvelle Orléans, laboratoire de l’Amérique de Alexandra Kandy Longuet

Plus de dix ans après le passage de l’ouragan Katrina, le plus meurtrier de l’histoire des États-Unis, la Nouvelle-Orléans est en reconstruction. En situation d’urgence, la ville devient le laboratoire d’un capitalisme du désastre sans précédent, symbole d’un pays où les écarts n’ont de cesse de se creuser.

 

No Man Is an Island de Tim De Keersmaecker

Omar et Adam, deux jeunes réfugiés, ont été accueillis, hébergés et engagés à Lampedusa, l’île italienne sur laquelle ils se sont échoués. Ils ont été chanceux, mais leurs besoins humains et leurs rêves dépassent la survie au quotidien.

 

Mon premier rôle de Marika Piedboeuf

Mon premier rôle tisse les portraits croisés de deux amies, Mathilde et Nina, de leurs 17 à 20 ans. La fin de leur scolarité les inquiète car des choix à faire pour leur avenir se posent. Le film les accompagne face aux pressions sociales qu’elles rencontrent (la compétition, l’échec et la réussite, la menace du chômage). Dans ce contexte, leur cours de théâtre apparaît comme une vraie bouffée d’oxygène, un espace de liberté, d’expression, de construction de leur personnalité.

 

Les Pèlerins de Bouge de Gaëtan Leboutte

Le documentaire de Gaëtan Leboutte met en lumière l’univers des Pèlerins de Bouge, compagnie théâtrale composée de patients de différentes institutions psychiatriques, d’infirmiers et de bénévoles. Elle donne l’opportunité aux patients de s’exprimer sur scène mais également de créer un contact avec les spectateurs qui viendront assister à leur pièce théâtrale. Une preuve que le théâtre est à la fois une thérapie pour les malades et un moyen efficace d’intégration et de partage.

 

La Vie à venir de Claudio Capanna

Le film pose un regard beau et sensible sur la naissance d’Eden et Léandro, deux jumeaux nés grands prématurés, à seulement vingt-six semaines. Au fil des jours et des semaines, entourés par l’équipe médicale du service de néonatologie, leur mère et leur entourage livrent un combat pour la vie.

 

Kazarken de Güldem Durmaz

Un film poétique sur la mémoire personnelle et collective. Une femme d’origine turque, suivant d’antiques pratiques anatoliennes, voyage entre les ruines d’un hôpital antique et les rues d’un village perché dans la montagne, et nous invite à modifier notre manière de percevoir le monde.

 

Inside the Labyrinth de Caroline D’Hondt

Le territoire des Indiens Tohono O’odham est situé sur la zone frontalière entre l’État de l’Arizona, et le Mexique. Ce désert est devenu un couloir par lequel transitent les migrants. Des murs ont été érigés, comme tant d’autres à travers le monde, mais ils n’empêchent pas les migrants de passer, ni les hommes de les aider. Originaire de ce peuple, Mike, un ancien marine, dédie son temps à les aider dans ce passage difficile, pour sauvegarder et transmettre les valeurs ancestrales de son peuple, que sont le respect de l’Homme et de la nature.

 


 

Le Festival a également concocté une séance spéciale de courts métrages belges, au cours de laquelle vous pourrez découvrir Ma vie d’Asperger de Georges Depraetere, Ma fille Nora de Jasna Krajinovic et Angelika de Léopold Legrand.

 

Enfin, le Fetsival a également retenu d’autres films belges dans certaines de ses autres sections. Dans dans la Compétition Internationale, on retrouvera The Color of the Chameleon d’Andres Lübbert, dans la Compétition Travailleurs du Monde,  le nouveau film de Jérôme Le Maire, Burning Out, et dans la section Panorama du monde, Frontera Invisibla de Nicolas Richat et Nico Muzi.

 

Et bien sûr, le Festival Millenium, ce sont près de 80 films, une section web, et de nombreuses rencontres avec des auteurs et réalisateurs qui viendront présenter le fruit de leur travail.

Check Also

« Les Tortues » au Love International Film Festival de Mons

Le Love International Film Festival de Mons se tiendra du 8 au 16 mars prochains, …