Fabrice Du Welz va tourner aux États-Unis

Le cinéaste belge Fabrice du Welz réalisera début 2015 aux Etats-Unis, Message from the King, un polar vintage très décapant.
La nouvelle a été annoncée ce matin à l’American Film Market qui se tient actuellement à Santa Monica (Californie),

 

(la photo d’ouverture a été prise par le Rudy Lamboray sur le plateau d’Alleluia)

 

 

 

 

Fabrice du Welz dont Alleluia, sort en Belgique mercredi prochain (O’Brother Distribution) et en France le 26 (Carlotta Distribution) tournera très bientôt son premier film américain, Message from the King.

 

Produit par Simon et Stephen Cornwell (fils de John Le Carré) via leur société The Ink Factory, Message from the King vise à renouer avec les polars de la fin des années 60 et des années 70 comme Le point de non-retour/Point Blank (John Boorman, 1967), French Connection (William Friedkin, 1971) et l’univers de Paul Schrader (Taxi Driver, Obsession…). Toutes des références chères à Fabrice.

La production exécutive sera assurée par David Lancaster notamment reconnu pour son travail sur Drive, Whiplash, Nightcrawler… Autrement dit, des films qui ont tous frappé les imaginations.

 

 

 

Le rôle principal du film sera tenu par Chadwick Boseman, révélé dans la série Persons Unknown (une saison de 13 épisodes), qui a ensuite confirmé son potentiel en incarnantJames Brown dans le biopic Get on up.

La cote de cet acteur impressionnant ne cesse de monter : il a récemment été annoncé dans le rôle de Black Panther, premier super héros noir porté à l’écran par Marvel, qu’il incarnera dans le prochain volet de Captain Americ,a puis dans un long métrage éponyme.

 

Message from the King narrera l’histoire de Jacob King, un Sud-Africain qui débarque à Los Angeles à la recherche de sa sœur disparue.

Étranger dans un monde étrange, il a en poche 400 dollars et un billet de retour qu’il devra honorer sept jours plus tard. Les premières 24 heures lui apprennent que sa sœur est morte.

Le film raconte les six jours qui suivent.

 

Outre Chadwick Boseman, plusieurs noms importants devraient rejoindre le casting du film dont le tournage est prévu début 2015.

 

Le scénario est signé par Olivier Butcher et Stephen Cornwell (Unknown/Sans identité).

 

Joint à Los Angeles où il a commencé la préparation du film, par les responsables de Wallonie Bruxelles-Image, Fabrice du Welz s’est dit très excité par ce défi qui va l’occuper pour les neuf mois à venir.

 

Ce projet devrait mettre entre parenthèses le troisième volet de sa trilogie ardennaise après Calvaire et Alleluia, ce dernier étant programmé le 8 novembre prochain dans le cadre du prestigieux AFI Film Fest de … Los Angeles.

 

 

Il s’agit bien sûr d’un nouveau coup d’éclat pour notre cinéma. Fabrice marche ainsi sur les traces de Michael Roskam qui vient de réaliser The Drop aux USA et devrait enchaîner avec d’autres projets américains. Un défi crucial pour le réalisateur bruxellois qui nous déclarait voici quelques mois qu’il aimerait continuer à alterner films très personnels et œuvres de commande (voir ICI).
Pas sûr qu’il pensait qu’une opportunité pareille lui serait offerte aussi rapidement.

 

Comme quoi nous ne sommes visiblement pas les seuls à avoir apprécié son remuant Colt.45, un polar efficace qui évoquait déjà ouvertement le travail des grands maîtres américains comme Michael Mann….

 

Check Also

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel cherche un·e Attaché·e à la promotion cinéma – CDD

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel est actuellement à la recherche d’un·e Attaché·e à …