Eve Duchemin s’apprête à tourner « Temps Mort », avec Karim Leklou, Issaka Sawadogo et Jarod Cousyns

La réalisatrice bruxelloise Eve Duchemin achève la préparation de son premier long métrage de fiction, Temps mort, dont le tournage débutera le 10 mars prochain.

En 2016, Eve Duchemin réalisait En bataille, portrait d’une directrice de prison. Elle y dépeignait le quotidien d’une jeune directrice-adjointe de prison, et mettait en lumière une facette inédite du monde carcéral. Dans ce microcosme qu’est la prison, les tensions sont avivées, les esprits s’échauffent vite. Face aux crises d’angoisse, aux bagarres ou aux infractions au règlement, elle doit faire preuve de bienveillance autant que de fermeté pour apporter des réponses adaptées. Le film remporte en 2017 le Magritte du Meilleur Documentaire.

Ce « passage » en prison a fortement marqué la réalisatrice. Elle y a côtoyé la jeune directrice bien sûr, mais aussi les détenus, et c’est dès lors devenu pour elle une évidence de développer un récit autour de leur expérience à eux. Après 3 années passées dans le centre pénitentiaire, « je ne pouvais pas quitter ce monde carcéral avant d’avoir fait la part belle aux détenus, explique la cinéaste. Chargée de leurs récits, et comme une envie de pied de nez, j’ai voulu cette fois les filmer sortir. Les voir passer enfin cette grande et lourde porte de métal, le temps d’une permission de sortie. »

Temps mort suit donc la trajectoire particulière de trois détenus, dehors le temps d’un week-end. 48h pour atterrir. 48h pour renouer avec leurs proches. 48h pour rattraper le temps perdu.

Dans le rôle des détenus, on retrouvera le formidable Karim Leklou, qui incarnera Bonnard, un détenu fragile et vulnérable, accro aux cachets, et que l’on a vu récemment dans Troisième Guerre, Bac Nord, ou encore dans l’excellente série Hippocrate. On attend d’ailleurs avec impatience la saison 2 de la série de Thomas Lilti, dans laquelle Karim Leklou joue aux côtés de… Bouli Lanners. Il sera également l’un des héros du premier film d’une autre réalisatrice belge, Laura Wandel, dont le titre de travail est La Naissance des arbres (nous avions d’ailleurs rencontré le comédien à l’époque sur le tournage).

Dans le rôle d’Hamousin, un « ancien » de la prison proche de la sortie, on retrouve avec intérêt l’intense Issaka Sawadogo, vu notamment dans le film québécois Diego Star, coproduit par Marion Hänsel, ou encore dans l’excellent L’Envahisseur de Nicolas Provost.

Enfin dans le rôle de Colin, un jeune détenu issu des quartiers populaires de Bruxelles, on découvrira Jarod Cousyns, rappeur de 20 ans dont c’est le premier rôle à l’écran.

On se souvient qu’il y a quelques mois, nous rencontrions Eve Duchemin à l’occasion du Boost Camp, auquel elle participait alors que le projet était encore en développement.

Temps mort est produit par Annabella Nezri pour Kwassa Films (à qui l’on doit récemment Jumbo de Zoé Wittock, Binti de de Frederike Migom, et bientôt Space Boy d’Olivier Pairoux). Le tournage, qui débutera le 10 mars prochain, se déroulera entre Bruxelles, le Brabant wallon, et Meaux. Il s’achèvera fin avril. On espère vous en reparler très vite.

Check Also

Katika-Bluu

« Katika Bluu »: effacer les peintures de guerre

Katika Bluu de Stéphane Vuillet et Stéphane Xhroüet, présenté en avant-première belge au Love International …