Jean-Florian Collin (Etrimo), Albert Huybrechts (S’enfuir) : le génie belge ressuscité… sur les écrans.

La semaine prochaine, le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles proposeront le deuxième week-end du doc (lire ici). Le genre a clairement le vent en poupe en Belgique.

Les performances de nos cinéastes à l’international confirment, s’il en était besoin, notre savoir-faire en la matière. Mieux: le public accroche et fait aujourd’hui le choix d’aller voir des docus en salle.

 

 

 

 

À la surprise presque générale dans un contexte de sorties qui ne fait pas systématiquement la part belge aux films belges, Etrimo de Matthieu France (voir la bande-annonce ICI) entame sa quatrième semaine au Vendôme sur base d’un horaire parfois décalé, mais assez intéressant.

 

Comme nous le confirmaient récemment des sources proches du film, il y a un phénomène qui est en train de se créer autour de ce docu qui attire pas mal de Bruxellois, … mais pas seulement. Par rapport aux longs métrages de fiction « plus classiques », Etrimo fédère un type de spectateurs différent sans aucune distinction d’âge. La curiosité est réelle.

 

 

Dans la foulée de ce vrai petit succès,  S’enfuir, premier long métrage documentaire de Joachim Thôme sort à Flagey le 12 novembre.

Il s’agit d’un film assez unique qui mêle deux disciplines artistiques: le cinéma et la musique.

Pour l’occasion, Joachim Thôme redécouvre (et nous fait redécouvrir) le compositeur Albert Huybrechts, figure singulière et majeure de la création belge, longtemps négligée par les encyclopédies.  Réalisé dans une forme assez libre, le film associe plusieurs modes narratifs.

À travers la fiction et le réel, ce documentaire de création nous éclaire sur ce personnage méconnu et lève ainsi le voile sur un coin de notre patrimoine musical, culturel et historique.

Pour mener à bien son projet, Joachim a réuni des musiciens de la Monnaie, mais aussi de l’orchestre philharmonique de Liège.

 

S’enfuir est programmé par le Réseau Ère DOC, réseau alternatif de diffusion. Il est également repris dans le programme du Week-end du doc

Une avant-première se déroulera le 7 novembre. Un concert sera également organisé à Flagey le 8 novembre autour d’Albert Huybrechts tandis qu’une table ronde aura lieu le même jour sur base de cette importante figure musicale. Voir ICI

 

 

Check Also

« La Peine », immersion en prison

Cédric Gerbehaye propose avec La Peine, son premier long métrage documentaire, une immersion aussi rare …