Et la Belgique s’Anima

Anima, le Festival international du Film d’Animation de Bruxelles aura lieu du 28 février au 9 mars 2014, à Flagey. Une partie de la programmation sera aussi présentée à Liège, Charleroi, Mons, Namur, Gand, Leuven et Anvers.

Si le festival a pour objectif de donner un état des lieux des productions animées au niveau international, il profite aussi de l’occasion pour mettre en lumière la production belge.

 

L’animation « noire, jaune, rouge » sera essentiellement représentée au travers de sa compétition nationale. Celle-ci sera déclinée en trois programmes mêlant films d’étudiants et films de professionnels. Le troisième programme sera composé uniquement de films à destination du jeune public. On y retrouve notamment le dernier épisode de « Panique au Village » : La Bûche de Noël du duo Vincent Patar-Stéphane Aubier découvert sur BeTV cet hiver au aussi au Be Film festival.

 

 

Un jury de professionnels sera chargé de départager ces différents films et se verra remettre plusieurs prix. Le jury de la compétition nationale sera composé cette année de : Morgan di Salvia (B), critique de bandes dessinées ; Pieter Coudyzer (B), réalisateur (De Wake) ; et Zoïa Trofimova (RUS), réalisatrice (Le Trop Petit Prince).

 

 

 

Trois programmes C’est du Belge !

 

La compétition nationale de courts métrages est le reflet de cette production fourmillante et diversifiée. Le festival a reçu cette année quelque 121 films belges, parmi lesquels 36 films ont été retenus.

 

 

Trois programmes sont prévus pour témoigner de cette abondance. Trois programmes mêlant films professionnels, films d’étudiants, films en compétition et films hors compétition. Un de ces programmes rassemble des films destinés spécialement au jeune public. Il a été baptisé « Le Parfum de la carotte », du nom du film de Rémi Durin et Arnaud Demuynck, un moyen métrage aux bonnes senteurs de carotte.

 

 

Les enfants auront aussi l’occasion de (re) découvrir les nouvelles aventures de Cheval, Cowboy et Indien dans l’épisode de Panique au Village : « La Bûche de Noël » de Vincent Patar et Stéphane Aubier. Nos deux comparses seront aussi présents pour introduire le film « Ernest & Célestine », reprogrammé à l’occasion de la nomination du film aux prestigieux Oscars®.

 

 

Belvision, le Hollywood européen du dessin animé

 

Le Festival et la Cinematek s’associeront pour rendre hommage aux Studios belges Belvision qui fêtent cette année leur 60e anniversaire.

Fondé par Raymond Leblanc, le studio a connu son apogée dans les années 60-70 avec l’adaptation en long métrage des aventures de grands héros de la BD comme Astérix, Tintin ou Les Schroumpfs.

Tandis qu’Anima se penchera sur l’histoire des fameux studios par le biais d’une conférence intitulée « Belvision, le Hollywood européen du dessin animé », la Cinematek, elle, programmera certains grands succès produits par Belvision : Astérix le Gaulois, Tintin et le Temple du soleil, Lucky Luke : Daisy Town, La Flûte à Six Schtroumpfs…

Retrouvez le programme complet ICI

 

 

Corentin Feldoë

 

Corentin Feldoë, autre figure du 9e Art belge aura aussi sa place au Festival Anima.

Philippe Capart, grand passionné de bandes dessinées et libraire de La Crypte Tonique, a digitalisé certaines planches de Corentin du dessinateur Paul Cuvelier dont il vient de faire paraître une somptueuse édition en  noir et blanc.

C’est ce travail qu’il revisite dans une projection publique des strips accompagnées en musique par Michel Cuvelier, le frère du dessinateur.

 

 

Happy Birthday Zorobabel !

 

Anima est de toutes les fêtes. C’est pourquoi le Festival a donné carte blanche à l’Atelier Zorobabel pour fêter ses 20 ans comme il se doit. Un tour du propriétaire à travers huit films issus de leur abondante production.

Cette séance « Happy Birthday Zorobabel » est gratuite et ouverte à tous. Chaque jour, Zorobabel animera au Foyer 2 du Flagey des ateliers gratuits d’initiation au cinéma d’animation pour les enfants de 5 à 12 ans. Plus d’infos sur les pages kids du site internet

 

 

Résidences d’écriture

 

Le thème des résidences d’écriture sera aussi abordé lors d’une conférence organisée conjointement avec la SACD/Scam. Des représentants de l’Atelier Zorobabel, du studio d’animation l’Enclume et de l’Abbaye de Fontevraud viendront faire part de leur expérience dans le cadre des résidences qu’ils ont mises en place respectivement.

 

 

 

Les « Muses » à Anima

 

Autre nouveauté : une animation « Muses » sera proposée certains jours dans le hall principal du Flagey. Deux auteurs se laisseront inspirer ou tireront le portrait de deux personnes du public intéressé (30 min par personne).

Ils rédigeront des textes ou story-boards liés à leurs rencontres. Les textes et dessins seront envoyés aux « Muses » et sur le site de Bela.

 

Les Open Screenings

 

Les Open Screenings accueillent tous les films belges qui, pour une raison ou une autre, n’auraient pas été sélectionnés au Festival. La séance est gratuite et accessible à tous.

C’est l’occasion de monter son film sur grand écran, à un public curieux et prêt à tout ! Inscription préalable auprès de nemo@animafestival.info

 

 

Pecha Kucha spécial Animation

 

Le Pecha Kucha permet de lever le voile sur certains projets de professionnels belges. Chaque participant dispose de 6 minutes et 40 secondes montre en main pour « pitcher » son projet à l’aide de 20 images, projetées chacune 20 secondes. Un exercice oratoire pour les intervenants, une curiosité pour l’assistance qui découvre en primeur les premières esquisses de projets en développement.

 

Le programme complet du Festival est disponible ICI.

L’achat des billets en ligne débutera ce samedi 15 février dès 10 h.

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …