Ennemi Public s’impose à Cannes, La Trêve agite les diffuseurs internationaux

Dans un mois et demi, Cannes sera le théâtre du plus prestigieux festival de cinéma du monde. Mais la ville vit toute l’année au rythme de manifestations prisées par les professionnels des domaines les plus divers.

 

Chaque année en avril, les plus grands distributeurs et acheteurs du monde entier participent ainsi au MIPTV pour acquérir et vendre les droits des programmes de demain, forger des accords de co-production, assister aux conférences mondialement réputées et networker avec les grands acteurs de l’industrie audiovisuelle.

En Europe le MIPTV est un des endroits privilégiés par les producteurs qui lancent les contenus innovants, façonnant non seulement ce que nous regardons, mais aussi comment nous les regardons

 

Le Mip débute aujourd’hui, mais a été précédé des Mip Drama Screenings qui se sont déroulés dimanche 3 avril avec la présentation de promo reels de 12 séries arrivant sur le marché, choisies par un jury composé d’acheteurs internationaux et de professionnels.

On ne parle donc que de teasers, mais n’allons pas bouder notre plaisir puisque c’est la série belge Ennemi public, qui sera diffusée dans quelques semaines sur la RTBF, qui a remporté le prix Coup de cœur de cette première édition.

 

 

Ce prix récompense la série qui, selon les jurés, a le plus de potentiel à l’international. Il a été remis par le Drama Buyers Advisory Board composé d’Ignacio Barrera (Albavision), Rüdiger Böss (ProSiebenSat1), Aline Marrache-Tesseraud (Canal+, France), Anette Romer (TV2, Denmark), Zelda Stewart (Mediaset, Italia) et Sarah Wright (Sky UK).

De l’aveu du jury, Ennemi public s’est largement détachée face à des séries comme Section Zero d’Olivier Marchal, Medici: Masters of Florence ou The A word, fort prometteur.

 

La série sera proposée en Belgique en mai et en avant-première européenne avec deux épisodes au prochain festival Séries Mania à Paris. Notez que les abonnés de Proximus TV peuvent déjà découvrir en avant-première sur le bouquet de l’opérateur.

Ennemi Public raconte l’histoire d’un tueur d’enfants, libéré sur parole, qui se réfugie dans un couvent des Ardennes. Sa venue crée des tensions dans le village voisin. Au moment où des enfants commencent à disparaître.

 

 

Rappelons aussi que La trêve, la première série initiée par le fonds mis en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la RTBF, a été officiellement vendue à France 2 et que des tractations avec de nombreux autres pays sont en cours, certaines étant assez avancées. On parle d’achat, mais aussi de remake potentiel (et non, pas pour le cinéma, cet article-ci était un poisson d’avril).

 

Le film français nous a annoncé samedi que l’ensemble de la série a réalisé une part d’audience moyenne de 22,3%, soit 363 164 téléspectateurs en moyenne. Un résultat qui tire à la hausse la moyenne de la case depuis septembre 2015 qui était de 18,2 % (298 828 téléspectateurs).

Et on ne parle même pas des très nombreux spectateurs qui ont acheté les épisodes en VOD ou suivi la série en replay… ou via le téléchargement moins légal.

À suivre…

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …