En route pour le plus grand Cinevox Happening de l’histoire

Le 7 février prochain, Cinevox crée l’événement.

Le 7 février?

Une petite clochette s’agite sous le crâne du cinéphile belge.
N’est-ce pas le jour où les Magritte fêteront leur cinquième édition?

Précisément.

 

 

Ce samedi-là, les professionnels du 7e art belge, réunis au sein de l’Académie André Delvaux, remettront  leurs annuelles récompenses à tous les artistes d’ici qui ont animé nos cinémas pendant douze mois.

Cette cérémonie se déroulera au Mont des Arts. Elle sera filmée (et avec quelle maestria !) par BeTV et diffusée en clair (gratuitement, donc) sur la chaîne habituellement réservée aux seuls abonnés.

 

Oui, mais…

 

 

Oui, mais Cinevox qui s’est depuis l’origine fixé comme objectif ultime de rapprocher le public du cinéma belge, et vice-versa, cultive depuis quelque temps une idée pas si saugrenue.

Et si monsieur tout le monde, le cinéphile non professionnel, pouvait suivre lui aussi cette cérémonie dans des conditions qui sortent vraiment de l’ordinaire ?

 


Au fil des mois, le projet s’est développé, a mûri;  tous les partenaires se sont accordés sur l’intérêt de rendre les personnalités du cinéma belge plus accessibles. Et se sont rangés derrière notre concept.

Ainsi est née l’idée d’un Cinevox Happening absolument exceptionnel.

 

 

Exceptionnel?

 

D’abord parce qu’il se déroulera dans un lieu superbe: la grande salle de l’UGC de Brouckère, le fameux Eldorado, véritable temple du ciné.

 

Ensuite, parce qu’après un accueil VIP fait de bulles, de sourires et de décontraction, les spectateurs pourront assister en direct et sur grand écran à la remise des Magritte. Ils pourront applaudir, chahuter, s’enflammer sans réserve. Se réjouir ensemble d’une victoire qu’ils estiment légitime et (pourquoi pas) s’offusquer d’une récompense qu’ils jugent imméritée.

À l’issue de la cérémonie, les débats risquent d’être animés.
Mais ils ne seront pas très longs… parce que la soirée sera alors encore loin d’être terminée.

 


Après les Magritte, les spectateurs venus fêter notre cinéma avec Cinevox découvriront en Première belge exclusive, et en présence de quelques membres de l’équipe le premier long métrage de la très talentueuse Savina Dellicour : Tous les chats sont gris.
Devant sa caméra, deux stars des Magritte: Anne Coesens, première lauréate du Magritte de la meilleure actrice et Bouli Lanners, vedette incontestable de la deuxième édition avec ses Géants qui lui ont notamment valu le prix du meilleur film et celui du meilleur réalisateur.

L’année suivante, le cinéaste, qui est forcément aussi comédien, remporta le Magritte du meilleur acteur dans un second rôle pour De Rouille et d’Os.

Autant dire que si un couple symbolise l’esprit des  Magritte c’est bien celui-là.

 

 

Ici, Anne Coesens joue la maman de Dorothy, une ado de 16 ans. Pas vraiment rebelle, mais en pleine crise identitaire.

Paul (Bouli) a 43 ans. Il est détective privé et célibataire. Il reste en marge de la société bien-pensante bruxelloise dans laquelle Dorothy évolue depuis sa naissance.
La seule chose qui les lie est le fait que Paul sait qu’il est le père biologique de Dorothy. Au fil des années, il a vécu avec le secret, et, avec affection, a regardé Dorothy grandir de loin, sans jamais oser s’approcher…

Ils ne se seraient sans doute jamais parlé si Dorothy n’avait pas décidé, un jour, de venir sonner à sa porte. Elle a entendu parler de ses activités de détective et elle aimerait bien l’utiliser pour trouver … son père biologique

Sur cette superbe idée, Savina Dellicour a conçu un film émouvant, drôle parfois, et très moderne. Elle a aussi déniché une jeune actrice bruxelloise, Manon Capelle qui crève l’écran. En termes sportifs, ça s’appelle un grand chelem.

 

Présenté jusqu’ici au Canada et à Rome, Tous les Chats sont gris, film produit en solo par Tarantula (chapeau !) et qui sera distribué par O’Brother au printemps n’a encore jamais été montré en Belgique.

Ceux qui le découvriront le 7 février seront d’authentiques privilégiés.
Résumons donc: accueil VIP à l’UGC de Brouckère à partir de 19h, cérémonie des Magritte en direct dès 20h et Première belge de Tous les chats sont gris.

Tout cela pour le prix d’un unique ticket de cinéma, en vente sur le site internet de l’UGC et aux guichets.

Elle est pas belge, la vie?

 

UPDATE Vendredi 6 février 2015 : LA SOIRÉE EST SOLD OUT !

 

 

Check Also

Stage de jeu Brussels Ciné Studio x BSFF

Le Brussels Ciné Studio et le Brussels Short Film Festival s’associent une nouvelle fois pour …