« Echo » de Ruben Desiere

C’est aujourd’hui que sort en Belgique Echo, documentaire de Ruben Desiere, plongée au coeur de l’institution militaire, qui accompagne au plus près de jeunes soldats en devenir.

Sous l’autorité du commandant Walter Van Dyck, les jeunes recrues du peloton Echo suivent un entraînement militaire de base. Des jeux de rôles font apparaître leur avenir de soldats professionnels. Echo documente méticuleusement cette métamorphose intentionnelle, au cours de laquelle s’enseigne une nouvelle façon de regarder, d’écouter et de penser.

« L’ambition d’Echo est de jeter un regard ciblé sur ce qui est en fait un morceau assez petit de l’armée belge. Ce n’est pas un article d’opinion. Bien sûr, j’ai de vagues idées personnelles sur l’armée, mais pas d’une nature telle qu’elles soient suffisamment intéressantes pour être partagées à travers un film. Echo concerne une partie minuscule d’un mécanisme extrêmement complexe qui traverse les pays et soulève de grandes questions philosophiques. C’est peut-être justement ce qui fascine : les jeunes d’Echo ont tout à voir avec la course aux armements en cours et la guerre en Ukraine, mais en même temps rien du tout, » explique le réalisateur, Ruben Desiere.

Echo a été présenté à Film Fest Gent, où le film a reçu une mention spéciale du Jury des jeunes, ainsi qu’au Festival Cinéma en ville.

Check Also

« Apple Cider Vinegar »: écouter les pierres

Dans Apple Cider Vinegar, Sofie Benoot revisite le film ethnographique en suivant une documentariste retraitée …