Un duo de réalisateurs belges remporte des prix à Los Angeles et en France

Le duo de réalisateurs composé de Peter Brosens et Jessica Woodworth a été doublement récompensé ce week-end.

Au Mongolia International Film Festival de Los Angeles, leur premier long métrage Khadak a reçu le Golden Genghis Khan Award, alors qu’à Villefranche-sur-Saône, La cinquième saison remportait le Prix du Jury Jeunes.

 

(la photo d’ouverture a été prise à la Mostra de Venise 2012)

 

 

‘C’est incroyable que notre premier long métrage Khadak, qui date de 2006, séduise encore des gens,’ ont réagi Peter Brosens et Jessica Woodworth. ‘Ce Golden Genghis Khan Award pour Khadak est le 20è prix que le film remporte et aussi le plus symbolique car il est la reconnaissance ultime pour un film tourné en Mongolie par des non-Mongoles.’

Le rapport du Jury concernant Khadak le présente ‘comme un film expérimental, puissant et tumultueux qui mérite à la fois la reconnaissance du public et la reconnaissance tout court en tant qu’affirmation cinématographique courageuse.’

 

 

Le duo belgo-américain est également ravi du prix remporté lors de la 18è édition des Rencontres du Cinéma francophone en Beaujolais de Villefranche-sur-Saône: ‘Après Venise et Valladolid, c’est déjà le troisième prix d’un jury de jeunes pour La cinquième saison. Nous trouvons cela fantastique et ça nous donne beaucoup d’espoir ! Les jeunes sont trop souvent sous-estimés mais ces prix prouvent que les jeunes perçoivent très bien le cinéma expérimental.’

Le Jury était composé de 130 jeunes gens âgés de 16 à 18 ans.

 

 

Khadak et La Cinquième Saison forment la première et la troisième partie d’un triptyque cinématographique qui explore la relation de l’homme à la nature. La pièce centrale, Altiplano, a été présentée à Cannes dans le cadre de la Semaine de la Critique.

 

Prenant place dans les steppes glacées de Mongolie, Khadak  raconte l’épopée d’un jeune homme qui prend les choses en mains lorsque les nomades sont obligés de s’installer dans de pauvres villes minières alors qu’une épidémie frappe les bêtes. Avec l’aide d’une séduisante voleuse de charbon,  il va découvrir que l’épidémie n’était qu’un mensonge visant à éradiquer le nomadisme et à deux, ils vont déclencher une révolution.

 

Khadak a remporté le Prix Luigi de Laurentiis à Venise, un prix décerné à de jeunes talents comparable à la Caméra d’Or à Cannes. Brosens et Woodworth ont également écrit le scénario. Les magnifiques images sont signées Rimvydas Leipus, la musique Michel Schöpping et Altan Urag avec le compositeur belge Dominique Lawalrée.

 

 

Dans La cinquième saison qui a été présenté au Festival de Venise l’an dernier en Compétition Officielle, le monde est frappé par une catastrophe naturelle totale. Après l’hiver, la Nature refuse de se réveiller : le printemps n’arrive pas, les insectes disparaissent, les vaches refusent de produire du lait et la famine menace. Les habitants d’un petit village cherchent un bouc-émissaire. Les rôles principaux sont tenus par Sam Louwyck, Aurélia Poirier, Pierre Nisse, Django Schrevens, Gill Vancompernolle et Peter Van den Begin. Hans Bruch Jr. s’est occupé de la direction photographique et Michel Schöpping de la musique. Le Condroz a servi de décor naturel. C’est Entre Chien et Loup qui a produit le film.

Check Also

#PODCAST: Les Rituels de Claude Schmitz

« Intrinsèquement, tout ça n’a surement aucun sens, mais c’est beau d’en inventer un. » Inventer un …