Duel(les) au sommet en vue pour Wallimage

Wallimage, le fonds d’investissement wallon, vient d’attribuer son soutien au troisième long métrage d’Olivier Masset-Depasse, Duelles. Après Cages (2006) et Illégal (2010), il revient au cinéma avec une adaptation d’un thriller psychologique de la machiavélique romancière belge Barbara Abel. Sans trop en dire, Duelles suit l’affrontement de deux femmes, deux amies, deux voisines, deux mères, qui voient leur amitié et leur quotidien bouleversés par un évènement tragique.

Face à face, on retrouvera Anne Coesens, la muse du réalisateur qui portait déjà magistralement sur ses épaules ses deux premiers films (elle a d’ailleurs reçu le Magritte de la Meilleure actrice pour son rôle dans Illégal), et que beaucoup ont découverte cette année dans La Trêve, et la très demandée actrice flamande Veerle Baetens, vue et adorée notamment dans The Broken Circle Breakdown, elle aussi lauréate du Magritte de la meilleure actrice l’année dernière pour son rôle dans le film français Un début prometteur.

Meilleur Second Rôle Féminin - MdC 2016 – Anne Coesens (TousMeilleure Actrice - MdC 2016 – Veerle Baetens (Un début prome

Anne Coesens, lauréate du Magritte de la meilleure actrice dans un second rôle pour Tous les Chats Sont Gris en 2016, et Veerle Baetens, Magritte de la meilleur actrice lors des derniers Magritte (Copyright: MdC2016)

Wallimage, qui vient donc d’annoncer les résultats de sa dernière session de soutien pour 2016, soutiendra également d’autres projets à surveiller, comme La Femme la plus assassinée du monde, avec Anna Mouglalis et Niels Schneider, le premier film coproduit en Belgique par Netflix, ou encore l’adaptation du best-seller (encore une!) de Romain Puertolas L’Extraordinaire Voyage du Fakir, qui sera réalisé par le canadien Ken Scott à qui l’on doit Starbuck (« remaké » en France ET aux Etats-Unis!).

A retenir également le film documentaire John Cockerill toute une histoire de Bernard Balteau, qui reviendra sur l’histoire de l’innovation industrielle dans la région des hauts-fourneaux en racontant le parcours du grand capitaine d’entreprise anglais, qui installait ses premières usines à Seraing en janvier 1817.

Check Also

Jaco Van Dormael planche sur « The Magician of Auschwitz »

Jaco Van Dormael bientôt de retour? C’est en tous cas ce qu’annonce la société de …