Du sang à la Cinematek

Le 5 décembre, le couple de réalisateurs Hélène Cattet et Bruno Forzani participe à une soirée DUO à la Cinematek.

Le principe est simple : une (ou deux dans ce cas) personnalité du cinéma belge, est invitée par la CINEMATEK à choisir deux films qu’elle vient présenter, une production personnelle et un film d’un autre réalisateur l’ayant marquée.

La soirée commencera par un entretien avec les deux réalisateurs.

Pendant la pause, le public est invité à rencontrer les invités, avec un verre.

 

Leurs choix?

 

19:30 L’étrange couleur des larmes de ton corps

D’Hélène Cattet et Bruno Forzani

Belgique, France, Luxembourg 2013 / Klaus Tange, Sam Louwyck, Jean-Michel Vovk / couleur / 102′

Une femme disparaît. Son mari enquête sur les conditions étranges de sa disparition. L’a-t-elle quitté? Est-elle morte? Au fur et à mesure qu’il avance dans ses recherches, son appartement devient un gouffre d’où toute sortie paraît exclue…

 

 

21:30 Inferno

De Dario Argento

Italie 1980 / Leigh McCloskey, Irene Miracle, Alida Valli / couleur / 105′

ST: FR – NL

À New-York, Rose découvre qu’un trio de sorcières règne sur le monde et manipule les hommes. Son immeuble abriterait-il l’une d’elles ? Inferno est un puzzle truffé de symboles pouvant être interprétés à loisirs à travers des scènes stylisées à l’ampleur opératique

 

 

Hélène Cattet et Bruno Forzani explique ce double-programme :  » Inferno (les deux dernières photos) est l’une des arcanes de la géométrie de L’étrange couleur des larmes de ton corps. Ce film nous a avant tout marqués en termes d’espace : la maison est vivante, mouvante. Elle devient l’extension de l’inconscient des personnages… jusqu’à se transformer en personnage principal. Le travail architectural « escherien » de Dario Argento amorcé dans Suspiria atteint ici un point culminant : Argento est devenu un véritable alchimiste et transforme ses décors en corps!

La structure de la narration nous a aussi influencés: surréaliste, faite d’associations d’idées, proche de la logique des rêves, elle touche l’inconscient du spectateur et procure des sensations qu’on ne comprend pas toujours à la première vision.

Pour nous, Inferno est la fin d’une vision intellectuelle du cinéma et le début d’un cinéma instinctif et sensoriel. Il nous a ouvert une porte sur une nouvelle forme d’écriture qui a été déterminante dans la conception de L’étrange couleur des larmes de ton corps. »

 

 

Le rendez-vous est fixé à la Cinematek – Rue Baron Horta 9, 1000 Bruxelles

Plus d’infos sur le site officiel

Check Also

Jean-Benoit Ugeux tourne « L’Age Mûr »

Ce lundi a débuté le tournage du premier long métrage de fiction de Jean-Benoît Ugeux, …