Divine Quinzaine !

La Quinzaine des Réalisateurs, section parallèle du Festival de Cannes, a annoncé ce mardi 21 avril 2015 sa sélection.

Très très bonne nouvelle: on y retrouve le nouveau film très attendu de Jaco Van Dormael : Le Tout Nouveau Testament. 

 

Après Toto le héros en 1991, qui lui avait valu la caméra d’or, c’est le grand retour du cinéaste belge dans la section qui a lancé sa carrière. Il avait aussi brillé en sélection officielle en 1996 avec Le Huitième Jour et ses deux prix d’interprétation pour Pascal Duquenne et Daniel Auteuil.

 

Dans Le Tout Nouveau Testament, on apprend que Dieu existe. Il habite à Bruxelles. C’est un salaud. Il est odieux avec sa femme et sa fille de onze ans. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Pour se venger de son père, elle balance sur Internet les dates de décès de tout le monde…

 

 

Benoît Poelvoorde tient le rôle de Dieu, tandis que Yolande Moreau joue son épouse et Pili Groyne (Deux jours, une nuitAlleluia) leur fille de 11 ans.

Les autres rôles sont interprétés notamment par Catherine Deneuve, François Damiens, Romain Gelin, Marco Lorenzini, Serge Larivière (Le Grand soir, J’ai toujours rêvé d’être un gangster),Didier de Neck (Le huitième jour), David Murgia (La tête la première, Rundskop), Dominique Abel (La Fée, Rumba) ainsi que Laura Verlinden (ImageBen X), Johan Leysen (The AmericanLe verdict), Viviane De Muynck (Flying HomeLe verdict) et Johan Heldenbergh (The Broken Circle Breakdown/Alabama Monroe).

An Pierlé a composé la musique originale du film. Elle n’en est pas à son premier essai puisqu’elle avait déjà composé la musique de Eldorado de Bouli Lanners.

 

Très attendu, Le Tout Nouveau Testament avait fait l’événement lors du marché de Berlin où, sur la foi d’un promo-reel de six minutes, il avait été vendu dans plus de quinze pays.

 

 

Produit par Terra Incognita Films, Climax Films et Caviar en Belgique, Après le Déluge en France et Juliette Films au Luxembourg, Le Tout Nouveau Testament a reçu le soutien du Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de Wallimage, la RTBF, Casa Kafka, Voo-Betv, Belga Films Fund, le VAF, Screen Flanders, le Fortis film fund et Orange Studio.

Le film sortira à l’automne, distribué au Benelux par Belga films et en France par Le Pacte, qui en assurera également les ventes internationales.

 

BIS POUR FRANÇOIS

 

François Damiens sera d’ailleurs deux fois à l’honneur dans cette section puisque Les Cow Boys du Français Thomas Bidegain est également sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs.

 

Le film partira d’un rassemblement country western quelque part dans l’est de la France. Alain est l’un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly, sa fille de 16 ans sous l’œil attendri de sa femme et de leur jeune fils Kid. Mais ce jour-là Kelly disparaît. La vie de la famille s’effondre. Alain n’aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l’amour des siens et de tout ce qu’il possédait. Le voilà projeté dans le fracas du monde. Un univers en plein bouleversement où son seul soutien sera désormais Kid, son fils, qui lui a sacrifié sa jeunesse, et qu’il traîne avec lui dans cette quête sans fin.

 

 

Dans ce premier film en tant que réalisateur d’un des scénaristes vedettes du cinéma français,  François Damiens donnera la réplique à Finnegan Oldfield, Agathe Dronne et John C. Reilly. D’autres comédiens belges sont également à l’affiche : Sam Louwyck (Une chanson pour ma mère, Keeper), Robbie Cleiren (‘he Broken Circle Breakdown) et Amaryllis Uitterlinden (Brabançonne).

 

Les Cowboys  est produit par Alain Attal pour Les Productions du Trésor, Jean-Pierre et Luc Dardenne via Les Films du Fleuve et la société belge Lunanime.

Le tournage s’est déroulé de novembre à fin janvier entre la région Rhône-Alpes, la Belgique et l’Inde.

 

 

Magritte 2015 du meilleur montage pour La Marche et complice habituel de Nabil Ben Yadir, Damien Keyeux, sera lui aussi à Cannes. Il a signé le montage du film de Nabil Ayouch, « Much Love », sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs.

Rappelons au passage que c’est Nabil Ayouch qui réalisa le fantastique Les Chevaux de Dieu qui valut l’an dernier un Magritte de la meilleure photo à Hichame Allaouié.

 

Section parallèle du Festival de Cannes créée par la Société des réalisateurs de films (SRF) après mai 68, la Quinzaine des Réalisateurs a pour objectif de découvrir les films de jeunes auteurs et de saluer les œuvres de réalisateurs reconnus. Gérée de façon indépendante, elle est qualifiée de « contre-festival ». Si la section est non compétitive, les films qui y sont sélectionnés peuvent néanmoins recevoir la prestigieuse Caméra d’Or ou des prix des partenaires (SACD, Label Europa…)

 

 

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …