Deux histoires d’amour compliquées pour Emilie Dequenne

Alors qu’on attend toujours de découvrir en Belgique, La Traversée qu’elle a tourné aux côtés d’un Michael Youn métamorphosé (regardez ici la bande-annonce), Emilie Dequenne sera en 2013 à l’affiche de Mobius, le thriller d’Éric Rochant qui sortira en mars et dans lequel elle fait équipe avec Cécile de France, Jean Dujardin et Tim Roth (lire ICI)

Photo d’ouverture : Marc BO / Magritte du Cinéma

Mais naturellement, la Belge hennuyère ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Alors que Joachim Lafosse qui l’a si bien mise en exergue dans A Perdre la Raison a écrit un long métrage autour de l’affaire de L’Arche de Zoé (lire ICI) elle va tourner sous la férule d’Olivier Doran (Pur week-end, Le Coach) avec le très intense Sami Bouajila (Signatures, Omar m’a tuer).

 

Divin enfant est le remake d’une comédie… suédoise,  Meine schöne Bescherung, sorti en 2006 et diffusé à l’international sous le titre Messy Christmas. Un titre approprié puisque le soir du réveillon, une jeune femme (ici Emilie Dequenne, Martina Gedeck dans le film original) annonce à son mari qu’elle est enceinte. Rien d’extraordinaire a priori si ce n’est que lui, elle l’ignore encore, ne peut pas avoir d’enfant. Géraldine Pailhas, Lin Dan Pham, Guillaume de Tonquédec et Natacha Lindinger seront également réunis dans cette grande maison au milieu des vignes bordelaises, pour passer cette soirée qui risque bien de se transformer en cauchemar absolu. [photo ci-contre par Maryline Laurin]

 

Le tournage de Divin enfant qui s’est déroulé en France et au Luxembourg se terminera 26 janvier 2013. On ne serait pas excessivement étonné que cette comédie sorte pour les fêtesd e fin d’année 2013.

 

Jamais rassasiée, Émilie s’en ira ensuite rejoidnre le plateau de son/notre compatriote Lucas Belvaux. Pas son genre marque pour le réalisateur un retour à des choses plus légères après deux films très sombres, Rapt et 38 Témoins.

Coproduit en Belgique par Artemis, le film conte l’histoire de Clément, jeune professeur de philosophie parisien qui est affecté à Arras pour un an. Entre l’ennui qui l’oppresse et la météo qui le plombe, il ne sait pas à quoi occuper son temps libre…C’est alors qu’il rencontre Jennifer, une jolie coiffeuse, qui devient son amante. Jennifer, c’est bien sûr Emilie Dequenne.

Après Cécile de France dans Le Gamin au Vélo, les actrices belges se spécialiseraient-elles dans l’art capillaire à l’écran?

Toujours est-il que ces deux-là, cœurs et corps libres, pourraient vivre le plus beaux des amours. Hélas, la profonde fracture culturelle et sociale a ses raisons…

C’est Loïc Corbery (de la Comédie française) qui incarnera Clément, un comédien qu’on a plutôt vu jusqu’ici sur le petit écran que sur le grand. ..

 

 

Check Also

Cannes 2024: les talents belges

La 77e édition du Festival de Cannes s’annonce riche en découvertes comme en retrouvailles cinématographiques, …