Deux films belges au palmarès du Festival de Sundance.  

Felix van Groeningen vient de remporter le Prix du Meilleure Réalisation au Festival du Film de Sundance à Park City aux Etats-Unis (Utah, 21-31 janvier).

Il a reçu ce prix pour Belgica, son nouveau long métrage, qui a fait l’ouverture du festival fondé par Robert Redford et s’est distingué au sein de la «World Dramatic Competition». C’est la première fois qu’un film belge remporte un des prix principaux de Sundance.

Dans le même temps, Le premier long métrage de Pieter-Jan De Pue The Land of the Enlightened a décroché le prix de la Meilleure Direction photographique.

 

 

 

Felix van Groeningen a remercié le Festival et le Jury via Skype. « Je suis incroyablement content, » a-t-il déclaré. « Sundance était l’endroit parfait pour présenter le film, si l’on en juge par les réactions des professionnels et du public. Et à présent, j’apprends que le jury a également apprécié le film. C’est tout simplement fantastique! Un prix de la meilleure réalisation est toujours quelque chose d’un peu étrange, me semble-t-il. Car que fait un bon réalisateur? J’aimerais donc dédier ce prix à mes formidables acteurs et à mes «partners in crime»: le producteur Dirk Impens, ainsi que Ruben Impens, Arne Sierens, Stephen et David Dewaele et Nico Leunen. »

 

 

Belgica a immédiatement su attirer l’attention des professionnels et de la presse. Le fait que sa première mondiale se tenait à Sundance comme cela a été le cas pour le film multi-oscarisé Whiplash quelques années auparavant a créé un vrai buzz. Les réactions étaient excellentes et les sessions de questions et réponses après les différentes projections ont démontré que le public était conquis.

La presse s’est aussi montrée très élogieuse. La revue spécialisée ‘Variety’ a dit que le festival avait fait le bon choix pour son ouverture, « A fine choice to kick off Sundance,’ alors que ‘The Hollywood Reporter’ parlait de plaisir sensuel, « a sensual pleasure ». Soulwax a également reçu les louanges de ‘Screen International’ pour un « formidable soundtrack ». Le journal britannique ‘The Guardian’ a quant à lui d’ores et déjà attribué quatre étoiles au film.

 

 

En Belgique, KFD sortira Belgica le 2 mars dans les cinémas, en même temps que la France (distributeur: Pyramide) et la Hollande (September Film).

 

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, The Land of the Enlightened Le premier long métrage de Pieter-Jan De Pue n’est pas passé inaperçu lors de sa première mondiale : il a remporté le prix de la Meilleure Direction photographique.

Le producteur Bart Van Langendonck avec Pieter-Jan De Pue et Grégoire Verbeke, à Park City Mountain Resort.

 

 

« Je suis très honoré d’avoir remporté ce prix dans ce festival qui est l’un des plus prestigieux au monde, » a déclaré Pieter-Jan De Pue juste après avoir reçu sa récompense. « Nous avons tourné ce film dans l’une des régions les plus inhospitalières et dangereuses au monde. Ce prix donne un sens à tout ce travail et à ce que j’ai essayé de faire. »

 

 

The Land of the Enlightened, réalisé et mis en images par Pieter-Jan De Pue, met en scène un groupe d’enfants afghans qui s’organisent pour survivre dans un pays ravagé par la guerre. De Pue a tourné des images en 16mm pendant près de sept ans dans diverses régions d’Afghanistan pour monter un étourdissant voyage cinématographique empreint de poésie. Il sera présenté le 2 février en avant-première européenne au Festival de Rotterdam où il concourra pour le Tiger Award. Aux Pays-Bas, il sera distribué par Periscoop Film.

 

En Belgique, c’est Dalton qui distribuera le film le 16 mars après une avant-première événementielle à Bozar le 6 mars (tickets via bozar.be).

 

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …