« Ce qui demeure » d’Anne-Lise Morin, Grand Prix National au BSFF

La 20ème édition du Brussels Short Film Festival s’est achevée hier avec la proclamation du palmarès. Achevée ou pas tout à fait d’ailleurs puisque les films primés seront rediffusés ce soir et demain soir au Vendôme, et que le festival se déplacera en Province dans les jours à venir. Si le Grand Prix de la Compétition International a été remis au film israélien Fatherland de Amikam Kovner, le Grand Prix de la Compétition Nationale est quant à lui revenu à Ce qui demeure d’Anne-Lise Morin.

 

Grand Prix de la Compétition Nationale donc, Ce qui demeure d’Anne-Lise Morin, un premier film sensible, qui emboîte le pas de Pierrot, un jeune garçon qui fête joyeusement ses sept ans avec son père, son frère et sa sœur. Mais sa mère manque, alitée à l’étage de la maison. Pierrot se retrouve confronté à l’incertitude, empêché de la voir par ses proches désespérément silencieux. Cette jeune réalisatrice, formée comme chef opératrice et scénariste, a confié l’image de son film à Juliette Van Dormael (Mon Ange), récemment épinglée par le prestigieux magazine professionnel Variety comme l’un des 10 jeunes chefs op’ à suivre. Ce qui demeure est produit par Hélicotronc, qui fête cette années ses 15 ans d’activité, et dont nous vous reparlerons bientôt.

 

 

 

Calamity, le film réalisé par  le duo Maxime Feyers & Séverine De Streyker, remporte deux prix, celui du Public, forcément très prisé, mais aussi le Prix d’Interprétation Féminine pour la comédienne Ingrid Heiderscheidt, bouleversante dans le rôle d’une mère de famille déboussolée et troublée par la nouvelle compagne de son fils.

 

Ingrid Heiderscheidt Photo ©BSFF
Maxime Feyers et Séverine De Streyker Photo ©BSFF

 

Autre film doublement primé, Marlon de Jessica Palud a reçu une Mention spéciale du Jury, ainsi que le Prix La Trois/RTBF. On retiendra également que le Prix d’interprétation masculine est revenu au jeune comédien flamand Arend Pinoy pour Dag vreemde man d’Anthony Schatteman, et que le Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été remis au film court et choc Etat d’alerte sa mère de Sébastien Petretti, que vous pouvez découvrir ici:

 

 

On notera également la belle représentation des films belges dans le palmarès de la Compétition Next Generation, où concourt des films d’école. Le Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été attribué à No’ï d’Aline Magrez, et deux prix remis au film d’animation L’Indigestion de Mathilde Remy, Mention spéciale du jury et Prix national du public.

 

« L’Indigestion » de Mathilde Remy

 


 

On reprend:

 

Compétition Nationale

  • Grand Prix National : Ce qui demeure, Anne-Lise Morin
  • Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles : Etat d’alerte sa mère, Sébastien Petretti
  • Prix d’Interprétation Féminine : Ingrid Heiderscheidt dans Calamity de Maxime Feyers & Séverine De Streyker
  • Prix d’Interprétation Masculine : Arend Pinoy dans Dag Vreemde Man d’Anthony Schatteman
  • Mention Spéciale du Jury : Marlon, Jessica Palud
  • Mention de la Fédération Wallonie-Bruxelles : Les Petites Mains, Rémi Allier
  • Prix du Public :Calamity, Maxime Feyers & Séverine De Streyker
  • Prix Canal + : Downside Up, Peter Ghesquiere
  • Prix Be TV : Avec Thelma, Ann Sirot & Raphaël Balboni
  • Prix de la Trois – RTBF : Marlon, Jessica Palud
  • Prix de la critique : CATHERINE, Britt Raes

 

Next Generation

  • Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles : No’ï, Aline Magrez
  • Mention Spéciale du Jury : L’Indigestion, Mathilde Remy
  • Mention Spéciale d’interprétation – National : Thierry Counard dans JOLIS MÔMES de Thomas Xhignesse
  • Prix du Jury jeune : Les Incapables, Roxanne Gaucherand
  • Prix national du public : L’Indigestion, Mathilde Remy

 

 

 

Check Also

LUKA_SET_03_Jonas Smulders_Photo by Carl De Keyzer

« Luka », traverser le désert

Jessica Woodworth propose avec son nouveau long métrage, Luka, une vision habitée du classique de …