De Rouille et d’Os aux Golden Globes

Incroyablement boudé par le jury cannois, De Rouille et d’Os a depuis lors connu un parcours brillant. Ce drame poignant est d’ores et déjà le plus gros succès public de la carrière de Jacques Audiard. Rien qu’en France, il a attiré 1.904.157 spectateurs. Et il est un des favoris des prochains César à égalité avec Amour de Michael Hanecke. Entre-temps, le magazine Première a même désigné Matthias Schoenaerts comme LA révélation 2012.

 

Mais le film, coproduit par les Films du Fleuve (les frères Dardenne) vit aussi une belle aventure internationale et n’est pas passé inaperçu de l’autre côté de l’Atlantique. La présence de Marion Cotillard n’y est bien sûr pas étrangère, elle qui reçut en 2008 la précieuse statuette pour sa performance dans La Môme. Matthias Schoenaerts, pointé du doigt dans Rundskop/Bullhead, nominé l’an dernier pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, est également en train de devenir un acteur très suivi aux States.

 

 

Première concrétisation de ce buzz, De Rouille et d’Os vient tout juste d’être nominé pour les prochains Golden Globes dans la catégorie « Meilleur film étranger ». Il n’aura bien sûr pas la tâche facile puisqu’il sera opposé à A Royal Affair, Intouchables, Kon-Tiki et Amour.

 

 

Si Matthias n’apparaît pas dans les listes, Marion Cotillard est, elle, nominée en tant que meilleure actrice dans un drame.

 

C’est le 13 janvier 2013 que seront remis les Golden Globes que beaucoup considèrent comme l’antichambre des Oscars. La belle aventure ne fait peut-être que commencer.

 

Check Also

#PODCAST: Les Rituels de Claude Schmitz

« Intrinsèquement, tout ça n’a surement aucun sens, mais c’est beau d’en inventer un. » Inventer un …