« Da Yie » en route pour les Oscars!

Il y a tout juste un an, Da Yie d’Anthony Nti remportait le Grand Prix au très prestigieux Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand. Cela le qualifiait d’office pour prendre part à la grande course aux Oscars, pour lesquels le film devenait éligible.

12 mois plus tard, Da Yie intègre donc la très courue liste des 10 finalistes pour la grand messe du cinéma mondial, une sélection étincelante qui vient couronner une carrière impressionnante pour ce film, mais aussi pour le jeune réalisateur d’origine ghanéenne Anthony Nti et le jeune scénariste d’origine kazakh, Chingiz Karibekov. Le duo créatif, qui s’est rencontré durant leurs études à Bruxelles, est loin d’en être à son coup d’essai, puisqu’il a déjà produit série et mini-série pour la VRT, et qu’ils développent un long métrage, Postcard. Il y a quelques semaines Anthony Nti recevait le Ensor de la découverte de l’année, un prix confirmé donc par rien moins que les Oscars.

Da Yie emboîte le pas d’un étranger qui a pour mission de recruter des enfants au Ghana pour une mission à haut-risque. Mais après avoir rencontré Prince et Mathilda, plein de vie, et les avoir attiré dans sa bande, il commence à douter, craignant que leur destin ne bascule. Le film a déjà été primés au Festival de Gand, ainsi qu’à celui de Louvain.

 

On notera également que deux coproductions belges, le film tunisien L’Homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania, coproduit en Belgique par Kwassa Film, et le film français Deux de Filippo Meneghetti, coproduit en Belgique par Tarantula, ont intégré la shortlist pour l’Oscar du Meilleur film étranger.

Les nominations finales pour les Oscars seront connues le 15 mars prochain. Anthoni Nti et Chingiz Karibekov feront-ils aussi bien que la jeune réalisatrice belge Delphine Girard, qui faisait partie des nommés l’année dernière avec son film Une soeur? Wait and see!

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …