Coup de tonnerre à Toronto : Black remporte le prix discovery au TIFF

Coup de tonnerre dans le ciel canadien : Black, le nouveau long métrage de Adil El Arbi et Bilall Fallah, a remporté le Prix Dropbox Discovery du 40e Festival International du Film de Toronto.

Tandis que Billal était rentré en Belgique pour recevoir, samedi soir, le prix du Public aux Ensors du cinéma flamand pour Image, le premier long métrage du duo, Adil El Arbi était resté sur place pour recevoir le prix. Celui-ci est assorti d’une dotation de 5.000 dollars.

 

 

« C’est vraiment incroyable, » a déclaré Adil El Arbi après avoir appris la nouvelle à Toronto. « Nous sommes extrêmement honorés d’avoir gagné ce prix dans le festival le plus prestigieux d’Amérique du Nord. C’est une preuve que nous avons fait un film universel qui peut toucher un public international. C’est un rêve devenu réalité! Merci à toute l’équipe et à tous les acteurs de Black!!! »

 

Le Prix Dropbox Discovery est remis pour la première fois cette année pour célébrer le 40e anniversaire du festival. Le lauréat a été choisi parmi les 30 films qui faisaient partie de la sélection. La semaine dernière, le jury avait déjà retenu cinq finalistes et Black l’a remporté parmi ceux-ci. Le jury était composé de professionnels de l’industrie: Dan Guando, Executive Vice President of Acquisitions, Production & Development de The Weinstein Company, Pia Lundberg, Head of International Department de l’Institut du Film suédois, et Alice Tynan, responsable du Product Marketing chez Dropbox.

Le jury loue « la vision cinématographique claire de Black qui est mis en scène avec créativité et culot. Les réalisateurs Adil El Arbi et Bilall Fallah ont fait forte impression grâce à la façon captivante et sensible, à la fois sur le plan visuel et sur le plan sonore, dont ils ont réussi à mettre en lumière la loyauté et l’atmosphère oppressante des bandes de jeunes. C’est une vraie découverte. »

 

 

 

Black a été présenté en première mondiale le 11 septembre dernier au Festival International du Film de Toronto. Kerri Craddock, le Directeur de la Programmation, a déjà loué le film pour «  son rythme agité et son réalisme cru qui font penser à des classiques tels La Cité de Dieu et Les Affranchis. » Mais aussi à la plupart des films de Martin Scorsese.

Pamela Leu de Be For Films, qui s’occupe des ventes internationales du film, espère pouvoir prochainement annoncer quels territoires ont déjà acheté le film. De nombreuses négociations sont en cours.

 

Tout au long de leur séjour canadien, les réalisateurs nous ont également appris par le biais de vidéos amusantes qu’ils étaient sollicités par divers professionnels américains et multipliaient les rencontres informelles. Celles-ci pourraient naturellement déboucher sur l’arrivée du tonitruant duo belge à la tête d’une production américaine dans les mois à venir. On sait qu’Hollywood a toujours été friand du talent européen. Adil et Billal semblent aujourd’hui en incarner la quintessence.

 

 

Black est inspiré des livres  ‘Black’ et ‘Back’ de Dirk Bracke, adaptés à l’écran par Nele Meirhaeghe, El Arbi, Fallah et Hans Herbots. Les rôles principaux sont interprétés par Martha Canga Antonio et Aboubakr Bensaïhi. Robrecht Heyvaert (qui a également travaillé sur D’Ardennen) était en charge de la direction photographique. La musique originale est signée Hannes De Maeyer. Le film est produit par  Frank Van Passel, Bert Hamelinck et Ivy Vanhaecke pour Caviar.

Après des projections aux festivals de Gand et Namur (le 5 octobre à 20h à la maison de la culture), Black sortira chez nous le 11 novembre. Il est distribué en Belgique par Kinepolis Film Distribution.

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …