Cinevox et Cinergie : La passion en stéréo

Dix semaines déjà. Dix semaines que Cinevox est sur le Net et dans les salles de cinéma digitales. Dix petites semaines que le cinéma belge arrive plus volontiers devant les yeux et dans les oreilles des spectateurs qui ne s’y attendaient pas, qui sont intrigués, au point de venir ensuite fureter sur le site. Dix semaines qui auront permis à un public qui, parfois, ne les connaissait pas bien, d’apprécier l’humour de Bouli Lanners, la faconde de Charlie Dupont, la comique désinvolture d’Abel et Gordon, de découvrir les frères Dardenne sous un autre jour. Pour ne parler que des vidéos que vous pouvez retrouver dans les cases Grand Ecran ou Director’s Cut. Dix semaines aussi qui vous auront incités à plonger dans des dizaines d’articles, d’interviews, de parcourir les news sur le site ou sur la page Facebook. Histoire de vous familiariser avec des visages qui ne vous étaient pas inconnus, mais que vous pouvez ainsi mieux appréhender.

Cela dit, loin de nous l’idée de prétendre que nous sommes les seuls à tenter de promouvoir le 7e art belge. En Flandre, Cinevox, projet national par excellence qui s’enrichit des particularités des différentes régions qu’il irrigue, est en train de trouver sa place au sein d’un panel éclectique très achalandé. Au Nord, les acteurs du cinéma régional sont des stars courtisées, parfois traquées par les médias. En Wallonie, l’approche est autre, l’intérêt moindre.  Quelques journalistes de presse écrite rendent compte, de manière régulière, dans leur quotidien ou hebdomadaire de l’actualité du cinéma belge. À la télé, à la radio, les sorties en salles sont souvent commentées. Et sur le Net ? Chacun des médias traditionnels possède bien sûr une extension numérique, mais vous pouvez vous plonger dans la lecture de Cinergie qui propose également depuis quelques années de nombreuses interviews filmées.

 

Cinergie n’est pas né de la dernière pluie: un rapide historique à découvrir sur le site brosse le parcours de ce média qui a survécu aux modes, aux lassitudes aussi, s’est constamment développé jusqu’à cette interface claire et fonctionnelle, articulée autour d’un webzine et de bases de données qui servent d’index pour traverser les époques.

L’an prochain, cela fera 25 ans que Cinergie chante les louanges du cinéma belge. Une grande réussite pour  Myriam Lanotte, la directrice, Dimitra Bouras rédactrice en chef et l’inoxydable Jean-Michel Vlaeminck, éditeur, rédacteur et photographe émérite qui faisait déjà partie de la glorieuse équipe deVisions il ya trente ans aux côtés (notamment) de Philippe Reynaert ou Louis Danvers, Charles Tatum Jr, Carl-Hubert Félix, Philippe Elhem ou… l’hérétique Noël Godin. Quel vivier !

Parmi la foule de sujets, en général assez longs, denses et fouillés que vous pouvez trouver sur Cinergie, nous vous recommandons tout particulièrement celui consacré à Torpédo. Le premier film de Matthieu Donck dont nous vous parlions récemment devrait intéresser ceux qui attendent avec impatience un quatrième long métrage de Benoit Mariage. Matthieu fut son assistant et Dominique Janne qui produit Torpedo était derrière les premiers films de Benoît. Le reportage  vidéo qui est proposé permet de vivre le tournage d’une scène du film et de croiser un François Damiens, tel qu’on le verra de plus en plus: forcément encore drôle, mais très touchant.

 

Nous vous conseillons aussi la rencontre filmée avec Sam Garbarski que vous pouvez visionner directement sur la chaîne de Cinergie qui a pris ses quartiers (lointains;-) sur Daily Motion. Un complément idéal à la présentation du DVD que Cinevox vous offrait la semaine dernière.

 

Sinon, au gré de vos pérégrinations virtuelles, changeant de direction en cliquant sur tous les liens, vous lirez des critiques, des entretiens, des textes rédigés dans l’esprit d’un Positif ou des Cahiers du Cinéma, qui plairont beaucoup aux plus cinéphiles d’entre vous qui découvriront peut-être là un nouveau canal d’informations… si jamais Cinergie avait jusqu’ici échappé à votre sagacité.

Check Also

Le-Generique

Le Générique, répertoire inclusif du cinéma et de l’audiovisuel

Elles Tournent & Elles* Font Des Films lancent le Générique, répertoire trilingue et inclusif du …