« Chez Ali » – La Belge Collection 2

La Belge Collection est de retour avec quatre nouveaux courts métrages qui mettent en lumière une nouvelle génération de jeunes comédien·nes belges, sous le regard singulier de cinéastes de talent. Focus sur Chez Ali d’Anne-Lise Morin, avec Mehdi Zekhnini, Blanche Pembe, Yvan Rami, et Amélia Colonnello.

L’histoire? Ali, propriétaire d’un night shop, est victime d’un vol qui nuit à son commerce et va bouleverser son quotidien. Aidé par son ami Fabien, il va tenter de rétablir la situation mais ses principes moraux vont être mis à l’épreuve.

Un film âpre et percutant, sur une situation banale qui dégénère, où les bonnes intentions mènent à la faute. Notons que l’on retrouve également au générique le jeune Matheo Kabati, déjà excellent dans Titan de Valéry Carnoy.

Dans le rôle d’Ali, Mehdi Zekhnini, un acteur bruxellois actif depuis 2017, et diplômé de l’IAD en 2021, lauréat du prix PlayRight+ pour son parcours. Il a joué dans de nombreuses pièces de théâtre ainsi que dans des courts et longs métrages. Il est l’un des 4 fondateurs du collectif Marginal Films, et membre du collectif Le Sbeul avec lequel il travaille sur une création As Salam Aleykum qui sera jouée en septembre 2023 au Rideau de Bruxelles.

Mehdi-Zekhnini
Photo: Xavier Claes

Dans le rôle d’Aïssa, Blanche Pembe. D’abord danseuse, elle se spécialise dans le krump, qui l’amène à danser à l’Opéra National de Paris dans les « Indes Galantes » mis en scène par Clément Cogitore. Côté cinéma, elle débute en 2018 dans Euphoria d’Emma-Lee Amponsah où elle était danseuse et co-chorégraphe. S’en suivent de petits rôles dans notamment Rien à foutre d’Emmanuel Marre & Julie Lecoustre (2020), et Robinson Crusoé de Benjamin Debooseere. On la verra bientôt dans La vocation de Guérin Van de Vorst et Sophie Muselle.

Blanche-Pembe
Photo: Xavier Claes

Dans le rôle de Fabien, Yvan Rami. Diplômé d’un Master en Art de la parole au conservatoire royal de Bruxelles en 2021, il participe la même année à la dernière création théâtrale d’Aurélien Dony, jouée au théâtre des Riches-Claires en ouverture de saison automnale. Dans la foulée, il participe à une lecture de La Ville à voile de Paul Willems mise en voix par Michael Delaunoy au théâtre des Martyrs.

Yvan-Rami
Photo: Xavier Claes

Dans le rôle de Julie, Amelia Colonnello. Diplômée de l’IAD en 2020, après avoir d’abord fait des études supérieures en éducation physique, on la voit dans la série Netflix Braqueurs, ainsi que dans Smartphone, une mini série diffusée sur RTL TVI), ou encore la saison 2 de Sophie Cross. Elle joue aussi au théâtre et adore écrire. Elle a récemment reçu la bourse d’aide à l’écriture de la SACD pour son projet Complexes qui se jouera au théâtre de l’Ancre puis au théâtre du Poche dès avril 2024.

Amelia-Colonnello
Photo: Xavier Claes

Check Also

#PODCAST: Les Rituels de Benoît Mariage

« On peut dire que l’écriture au début était une contrainte pour pouvoir faire des films, …