César 2018: les talents belges en lice

L’Académie des César vient d’annoncer les nominations officielles pour sa 43e Cérémonie qui se tiendra le 2 mars prochain à Paris. On retiendra notamment de cette liste la nomination de Noces de Stephan Streker pour le César du Meilleur film étranger, ainsi que les nombreuses nominations pour Grave de Julia Ducournau, film certes français, mais en grande partie tourné en Belgique, et prestement coproduit par la société liégeoise Frakas Production, qui a notamment amené nombre de techniciens belges sur le plateau. 

Meilleur film étranger

Saluons la belle performance de Noces, le bouleversant troisième film de Stephan Streker, produit par Daylight Films, retenu dans la catégorie Meilleur film étranger. Une reconnaissance précieuse pour le film, qui concourra ce samedi dans pas moins de 8 catégories aux Magritte du Cinéma. On regrettera en passant que ses deux acteurs principaux, Lina El Arabi et Sébastien Houbani, qui faisaient partie des Révélations épinglées par l’Académie, n’aient pas été retenus pour le César du Meilleur espoir.

Dans cette même catégorie, on retrouve, petite bizarrerie, L’Echange des Princesses de Marc Dugain, qui concourt donc sous pavillon belge – alors qu’ici il s’agit plutôt d’un film français. Néanmoins, ce film coproduit par Scope, et tourné en grande partie en Belgique, affiche un beau casting belge: Olivier Gourmet, Igor Van Dessel, Thomas Mustin, Patrick Descamps, et le presque belge Kacey Mottet-Klein notamment!

Enfin toujours dans cette catégorie, relevons la sélection de Loveless d’Andreï Zviaguntsev, coproduit en Belgique par Les Films du Fleuve, la société des frères Dardenne, qui concourraient déjà l’année dernière pour Baccalauréat et Moi, Daniel Blake, trois films nommés ce samedi aux Magritte du Cinéma dans cette même catégorie!

Des coproductions bien représentées…

…au premier rang desquelles Grave, le premier film de Julia Ducournau. Le film, qui retrace la mutation inquiétante (ou pas?) d’une jeune étudiante vétérinaire végétarienne en prédatrice sérieusement carnivore a été en grande partie tourné en Belgique, sous la houlette de Frakas Production. On retrouve à son générique de très nombreux talents belges, que ce soit devant ou derrière la caméra. Les 6 nominations du film (dont Meilleur premier film et Meilleure réalisation) sont donc on imagine une grande fierté qui vient conclure une carrière débutée en fanfare en mai 2016 à la Semaine de la Critique de Cannes.

On relèvera également la belle nomination de Marlon, le court métrage de Jessica Palud, un film franco-belge, voire belgo-français produit par Next Days Films, ainsi que celles de I Am Not your Negro de Raoul Peck, coproduit par Artemis Productions, dans la catégorie Meilleur documentaire, et Zombillenium d’Arthur de Pins et Alexis Ducord, coproduit par Belvision, et Le Grand Méchant Renard de Benjamin Renner et Patrick Imbert coproduit par Panique! dans la catégorie Meilleur long métrage d’animation.

Notons aussi que Le Sens de la fête, coproduit par Panache Productions et La Compagnie Cinématographique, totalise 10 nominations, Le Brio, coproduit par Nexus Factory et Umedia, en compte deux, tout comme M. et Mme Adelman également coproduit par Umedia. Enfin Un beau soleil intérieur coproduit par Versus production compte une nomination.

Les talents belges

Côté talents, une fois n’est pas coutume, pas de comédien ou comédienne cette année, mais deux habitués des César!

Dans la catégorie Meilleurs costumes, on retrouve la costumière Pascaline Chavanne, dont c’est la huitième (!) nomination aux César, prestigieux trophée qu’elle a déjà remporté en 2014 pour Renoir. Elle sera en lice cette année pour son travail sur Barbara de Mathieu Amalric.

 

Dans la catégorie Meilleure Photo, on retrouve le chef opérateur Christophe Beaucarne, déjà nommé pour Coco avant Chanel, Tournée, La Belle et la Bête, et l’année dernière encore pour Mal de Pierres. Il concourt cette année lui aussi pour son travail sur Barbara de Mathieu Amalric, avec lequel il célèbre donc sa quatrième collaboration.

Résultats des courses le 2 mars prochain!

Check Also

« Chiennes de vie »: Xavier Seron & Arieh Worthalter

Rencontre avec Xavier Seron et Arieh Worthalter, réalisateur et interprète de Chiennes de vie, qui …