Commission de sélection des films – 1ere session de 2015 : les longs métrages de fiction

Pour sa première session de 2015, le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel a débloqué une aide à l’écriture, au développement ou à la production, notamment pour 13 projets de longs métrages de fiction.

 

Avec le thriller Tueurs, l’ancien truand, aujourd’hui cinéaste, François Troukens, allié au directeur photo Jean-François Hensgens (A perdre la raison), suivra les tribulations d’un casseur pris en flagrant délit alors qu’un gang de tueur fait ressurgir, 30 ans après, l’ombre des Tueurs du Brabant.

Le suicide d’Emma Peeters, de la jeune réalisatrice Nicole Palo, mettra en scène sur le ton de la comédie les aventures d’une comédienne qui se voit offrir le rôle de sa vie dans le film… de son suicide.

Des aides à la production sont également engagées pour les prochains longs métrages de la réalisatrice flamande Fien Troch (Kid), Home, du réalisateur français d’origine vietnamienne Tran Anh Hung (L’odeur de la papaye verte), Éternité, ainsi que du cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa qui vient de remporter le prix de la mise en scène à Cannes dans la section Un Certain Regard (Vers l’autre rive), La femme de la plaque argentique.

Mais ce n’est pas tout…

 

Aides à l’écriture

1er collège

 

Héroïne de Bruno Tracq

Incapable de se pardonner la mort de sa fille, Sarah, 39 ans, est une femme blessée et refermée sur elle-même. Ancienne chimiste moléculaire, elle a accepté malgré elle le travail que sa soeur Joëlle lui a proposé : utiliser ses talents pour fabriquer des Designer Drugs, les nouvelles drogues de synthèses vendues à la limite de la légalité sur internet.

Quand Sarah comprend que sa soeur faisait plus qu’un petit business, il est trop tard. Forcée de fuir en Wallonie et de protéger sa nièce Elya, une ado de 14 ans au caractère bien trempé, Sarah, contre toute attente, va progressivement se lier avec elle. Menacée par la violence d’une mafia prête à tout, Sarah devra faire ce qu’elle s’interdisait : convoquer ses forces, son courage, et accepter son destin.

 

La naissance des arbres de Laura Wandel  (photo d’ouverture)

Production : Dragons Films

Dans une école primaire, Nora six ans assiste, impuissante, au harcèlement que subit son frère Colin, sept ans. Désemparé, Finnigan leur père, décide de changer Colin d’établissement scolaire. Nora se retrouve confrontée à l’impact de cette absence au sein de l’école, avec comme conséquence l’impossibilité de renouer la communication tant avec son père qu’avec le milieu scolaire. Elle devra faire face, quitte à sacrifier une part d’elle-même.

 

2ème collège

 

Old dreams de Delphine Lehericey

Production : Need Productions

Cigogne, Jacques et Pierre, trois vaillants septuagénaires décident de s’échapper de leur petite maison de retraite pour sauver leur vieil ami Germain d’un placement en hospice. Pour les accompagner dans leur cavale, ils kidnappent une jeune aide-soignante, Jeanne, la plus sage et la plus honnête fille du monde.

 

Polizon de Mary Jimenez et Bénédicte Liénard

Sur un paquebot de croisière qui navigue en méditerranée, un groupe de quatre cabinières soumises à des conditions et un rythme de travail infernal, trouve un polizon caché dans la cale. Malgré les personnalités qui s’opposent, elles décident de prendre le risque d’aider cette passagère clandestine. C’est sans compter avec la personnalité du polizon qui, elle aussi, a son tempérament et un plan !

 

Wanted leg de Damien Chemin

Production : Tarantula

Au fin fond du Brésil, un jeune touriste perd sa jambe qui prend le large et commence à semer la terreur dans la région. Après lui avoir attiré les pires ennuis, la recherche aventureuse de la jambe rebelle transforme le jeune homme en improbable héros populaire. Larguant à son tour son ancienne vie, il finit par rejoindre sa jambe dans une vie sauvage.

 

 

Aides au développement

 

Bandoneon de Jean-Sébastien Lopez, Caroline De Mulder, Pedro Romero et Stéphane Vuillet

Production : Kwassa Films

Bandoneon est le nom d’un lieu dans lequel on danse le tango argentin. Mais c’est aussi l’histoire de la communauté des tangueros. Ils viennent y danser, y réparer une blessure, y fuir la solitude ou y vivre une histoire d’amour.

 

Today we live de Sylvestre Sbille et Emmanuelle Pirotte

Production : Panache Productions

Ardennes, décembre 1944. Les Allemands reviennent. Renée, sept ans, est une enfant juive, cachée chez des civils. Mathias est un soldat allemand, infiltré derrière les lignes alliées, dans le cadre de l’opération Greif. C’est la panique ; on lui confie l’enfant. Ne porte-t-il pas l’uniforme américain ? Mais le soldat ne se résout pas à se débarrasser de la fillette. Au contraire, dans la ferme où ils trouvent refuge, ils vont paradoxalement tout faire pour rester vivants, et unis.

 

 

Aides à la production (d’initiative belge francophone)

1er collège

 

Le suicide d’Emma Peeters de Nicole Palo                                                                              Production : YC Aligator Films

Après 10 ans de galère à Paris, Emma Peeters doit se rendre à l’évidence : elle ne sera jamais actrice. Elle décide de se suicider et fixe la date de sa mort au mois suivant, le jour de ses 30 ans. C’est alors qu’elle rencontre Alex, un employé de pompes funèbres qui se trouve être aussi réalisateur. Il va lui offrir le rôle de sa vie… dans le film de son suicide.

 

Tueurs de Jean-François Hensgens et François Troukens

Production : Versus Production

Alors que Frank Valken réalise un casse fabuleux, un commando de tueurs entre en action et exécute tous les témoins. On relève parmi les cadavres celui de la magistrate qui enquête sur l’affaire des Tireurs fous. 30 ans plus tard, ils semblent être de retour. Arrêté en flagrant délits et face à la pression médiatique, Frank n’a d’autres choix que de s’évader pour tenter de prouver son innocence.

 

 

Aides à la production (d’initiative étrangère)

 

Eternité de Tran Anh Hung

Production : Artémis Productions

Une histoire profonde et singulière de femmes, de filles, de mères et d’enfants de la fin du 19ème siècle à la fin du 20ème siècle. Une généalogie… Une éternité.

 

La femme de la plaque argentique de Kiyoshi Kurosawa

Production : Frakas Productions

Jean, un provincial qui vivotait a Paris, saisit un travail d’assistant auprès d’un photographe qui réalise des prises de vue en daguerreotype – procédé dont on disait, au XIXème siècle, qu’il dépossédait de leurs âmes ceux dont il reproduisit l’image.

 

La Juventus de Timgad de Fabrice Benchaouche

Production : Kwassa Films

Lorsqu’il foule le sol Algérien, Jamel, archéologue français d’origine algérienne, vient pour effectuer des fouilles sur les sublimes ruines romaines du village de Timgad. Le passé s’offre à lui, et le présent lui tombe dessus lorsqu’il est propulsé entraineur de foot de l’équipe locale, «La Juventus de Timgad». Il dispose de onze joueurs de 12 ans, des gamins qui jonglent avec un quotidien chiche, qui n’ont ni maillot ni chaussure, mais dribblent avec talent. Entre vestiges antiques et plaies des luttes récentes, Jamel découvre sur ce terrain les racines tortueuses et les jeunes pousses d’une Algérie qui se rêve réconciliée…et championne de foot.

 

Aides à la production (CCA-VAF)

 

Home de Fien Troch

Production : Versus Production

Un conflit intergénérationnel douloureux et les frontières incertaines entre la confiance, l’amitié et la loyauté.

Check Also

Le BRIFF ouvre avec « Le Procès du chien »… et François Damiens!

Le Brussels International Film Festival vient d’annoncer son film d’ouverture, le premier film de la …