Catherine Salée : la maman d’Adèle

A deux jours de la fin du Festival de Cannes, la critique française qui publie chaque jour ses étoiles dans le Quotidien du Film Français a fait son choix: sa Palme d’Or sera sans la moindre contestation possible La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, un film-fleuve de trois heures, construit autour de la passion amoureuse de deux adolescentes.
Ce long métrage français est coproduit chez nous par Scope Pictures qui diversifie de plus en plus ses angles d’attaque. Cette collaboration a permis à quelques techniciens belges d’œuvrer sur ce très long tournage. Parmi eux, petit cocorico pour Roland Voglaire qui a participé à quelques grands écrans Cinevox.

 

 

Mais, naturellement, les regards des médias belges se focalisent sur Catherine Salée qui joue la maman d’Adèle dans le film. Au final, son rôle a été légèrement écorné au montage. Roland nous avait confié qu’il travaillait à un moment sur…700 heures de rushes. Ceci expliquant évidemment cela.

 

En conférence de presse, le réalisateur précisa d’ailleurs que le film aurait pu être très différent, mais qu’il l’avait amené dans la direction qui correspondait le plus à ses attentes, tendant vers un équilibre naturel. Si on se fie à l’accueil extatique qu’il a reçu, il ne s’est pas trompé.

 

Autour de Louis Héliot, le porte-bonheur des acteurs belges en France, Catherine Salée et une partie de l’équipe du court métrage Mauvaise lune : Jean-Jacques Rausin (acteur), Julie Naas (monteuse) et Xavier Seron (réalisateur) – [Photo Cinevox/Maryline Laurin 2013]

 

Toujours est-il que Catherine, qu’on a vue très récemment dans Mobile Home par exemple ou dans le court métrage UHT qui connut une fort belle carrière en festiva,l était dans la grande salle Lumière avec l’équipe. Sa présence n’a pas échappé à l’œil avisé de Maryline Laurin. Photos très exclusives donc grâce à notre correspondante française.

 

Catherine Salée et Louis Héliot avec leurs body guards (en mode anonyme) [Photo Cinevox/Maryline Laurin 2013]

 

Catherine avec Adèle Exarchopoulos, la mère et la fille de La Vie d’Adèle… [Photo Cinevox/Maryline Laurin 2013]

Check Also

Le BRIFF ouvre avec « Le Procès du chien »… et François Damiens!

Le Brussels International Film Festival vient d’annoncer son film d’ouverture, le premier film de la …