Borgman, coproduction belgo-dano-néerlandaise à Cannes

Borgman d’Alex van Warmerdam sera projeté en Compétition Officielle au Festival de Cannes (15 – 26 mai). D’importants rôles sont tenus dans ce long métrage par les acteurs flamands Jan Bijvoet, Jeroen Perceval, Tom Dewispelaere et Gene Bervoets. Le coproducteur flamand est Epidemic, la société de Koen Mortier et Eurydice Gysel responsable de Waste Land actuellement en tournage à Bruxelles avec Jérémie Renier.

 

L’organisation du Festival International du Film de Cannes a annoncé aujourd’hui la composition de la Compétition Officielle, dans laquelle une place est réservée à la coproduction néerlando-belgo-danoise Borgman du réalisateur Alex van Warmerdam (Abel, Waiter! (Ober), The Last Days of Emma Blank).

 

 

Dans cette histoire sombre, le personnage principal est Camiel Borgman, un inconnu qui fait son apparition dans les allées bien rangées et clôturées d’un quartier résidentiel. Son arrivée annonce le début d’une série d’événements inquiétants autour de la façade soignée d’un couple nanti et arrogant, leurs trois enfants et leur nounou.

 

Le premier rôle est tenu par Jan Bijvoet, qui jouait dans la populaire série TV flamande Van vlees en bloed. Jeroen Perceval (Bullhead (Tête de Boeuf), With Friends Like These (Dagen zonder lief)) interprète également un des rôles principaux. La distribution réserve aussi des rôles à Tom Dewispelaere (Germaine (Groenten uit Balen)) et Gene Bervoets (S&M Judge (De SM rechter), Dossier K., Salamander).

 

Le scenario de Borgman est écrit par Alex van Warmerdam et la photographie est signée Tom Erisman. La musique est composée par Vincent van Warmerdam et Job Terburg est au montage. Le distributeur Cinéart sortira le film en salles un peu plus tard cette année.

 

Borgman est une coproduction entre les Néerlandais de Graniet Film, les Danois Angel Films et Epidemic, société de production bruxelloise de Koen Mortier et Eurydice Gysel qui est actuellement également en plein tournage de Waste Land de Pieter Van Hees.

Epidemic a en outre produit Perfect Drug, le court métrage de Toon Aerts qui a été doublement récompensé cette dernière semaine à Bruxelles et Amsterdam. Par ailleurs, Eurydice Gysel est également impliquée via Czar TV dans la prestigieuse série historique The White Queen, qui sera diffusé fin mai en première sur la BBC. L

a réalisation de Borgman a notamment été rendue possible grâce au soutien du Fonds Audiovisuel de Flandre (VAF / Filmfonds) de la Ministre Flamande de la Culture Joke Schauvliege et du Tax Shelter belge via Mollywood.

 

 

Check Also

« Sauve qui peut »: aux côtés des soignants

Avec Sauve qui peut, Alexe Poukine se penche sur les processus d’apprentissage auxquels participent les …