Benoît Poelvoorde et Emmanuelle Devos chez Joachim Lafosse

Le Film Français dévoilait hier l’alléchant casting du prochain film de Joachim Lafosse, Un silence.

Alors que le cinéaste belge sera l’un des héros de la 11e Cérémonie des Magritte du Cinéma qui se déroulera demain soir, où son dernier film, Les Intranquilles, est nommé à 6 reprises, notamment dans les catégories Meilleur film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario, il travaille déjà activement sur son prochain film, Un silence, qui devrait se tourner à la fin de l’été, pour une sortie en 2023.

Si le mystère plane sur le sujet du film, on connaît désormais ses deux héros. Joachim Lafosse travaillera pour la première fois avec son compatriote Benoît Poelvoorde, qui décidément n’en finit plus de surprendre, se tournant vers un cinéma intense et âpre lui permettant de dévoiler une facette de sa personnalité d’acteur qu’on lui connaît moins. Lui aussi sera en lice samedi soir aux Magritte pour le Prix du Meilleur acteur dans un second rôle pour sa performance dans un film d’un autre cinéaste belge prestigieux, Fabrice du Welz, Adoration. Il sera également à l’affiche en avril prochain du nouveau film de Du Welz, Inexorable, où il tient le rôle d’un héros sombre et torturé, pleinement mystérieux. C’est peu dire qu’on a hâte de le découvrir dans l’univers de Joachim Lafosse, un cinéma de l’intime qui creuse en profondeur les tourments de l’âme humaine.

Benoît Poelvoorde dans « Inexorable » de Fabrice du Welz

Face à lui, on retrouvera l’exceptionnelle comédienne française Emmanuelle Devos, que l’on a vue récemment dans Tromperie d’Arnaud Desplechin, Mes jours de gloire d’Antoine de Bary ou Amin de Philippe Faucon, actuellement à l’affiche en France du film de Claire Simon, Vous ne désirez que moi. C’est la troisième fois que la comédienne tourne avec un·e cinéaste belge, après Frédéric Fonteyne (La Femme de Gilles en 2003) et Fien Troch (Unspoken en 2008).

Emmanuelle Devos dans « Unspoken » de Fien Troch

De quoi sera fait ce nouveau projet, Joachim Lafosse continuera-t-il dans une veine très intimiste comme L’Economie du Couple ou Les Intranquilles, ou bien se penchera-t-il sur un fait de société comme dans A perdre la raison ou Les Chevaliers Blancs? On sait juste que le film sera à nouveau produit par Stenola Productions (à l’oeuvre pour Les Intranquilles), et que le scénario a été co-écrit avec Thomas Van Zuylen, qui avait déjà contribué aux scénarios de L’Economie du Couple, Continuer et Les Chevaliers Blancs, avec de nombreuses collaborations, notamment celle de l’autrice française Sarah Chiche (Saturne, Les Enténébrés).

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …