Welcome Home: l’échappée sauvage  

Welcome Home (ex-Bee, Lucky) est le deuxième long métrage de Philippe de Pierpont qui nous avait ébloui avec Elle ne pleure pas elle chante, une petite bombe à fragmentation, explosant dans les artères d’une famille bien sous toutes apparences.

Le film a tétanisé quelques spectateurs par la puissance de sa rage contenue et l’interprétation superlative d’Erika Sainte qui sera récompensée, quelques mois plus tard, d’un indiscutable Magritte du meilleur espoir féminin.

Aujourd’hui, c’est avec deux grands adolescents que le réalisateur revient nous conter une fuite en avant éperdue. Un ras-le bol, une fugue et puis l’incapacité de revenir en arrière sous peine d’échec cuisant.

 

Ces deux grands adolescents ce sont Arthur Buyssens et Martin Nissen. Deux visages déjà croisés sur grand écran. Qui, par le plus grand des hasards, se connaissaient déjà avant ce film

 

 

Philippe a déjà expliqué sur ce site le pitch de son film (ICI). Il nous en détaille ici la troublante genèse…

 

 

Restait ensuite à dénicher les deux acteurs. Ce ne fut pas une évidence comme Arthur et Martin nous le confient.

 

 

Welcome Home est naturellement un jeu de mots. Au moment de l’interview, il n’était pas certain que ce soit le titre définitif du film. Aujourd’hui, tout le monde semble être tombé d’accord sur cette excellente première idée.

 

 

Personne, excepté sans doute quelques très proches du réalisateur, ont jusqu’ici eu la chance de voir Welcome Home.

 

Check Also

Jaco Van Dormael planche sur « The Magician of Auschwitz »

Jaco Van Dormael bientôt de retour? C’est en tous cas ce qu’annonce la société de …