Avalanche de films belges à la rentrée!

La rentrée 2023 s’annonce on ne peut plus riche en cinéma belge, puisque pas moins d’une dizaine de titres sont déjà annoncés d’ici décembre!

Ca commence sur les chapeaux de roues (de train) et en avant-goût dès le 9 août avec la sortie du nouveau film d’Olivier Van Hoofstadt, Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée, donc nous vous parlions récemment ici.

Début septembre (le 6), sortie annoncée également pour Les Gentils, nouveau film d’Olivier Ringer, avec au générique un détonnant quatuor formé de Renaud Rutten, Achille Ridolfi, Tom Audenaert et Isabelle de Hertogh, que nous avions rencontrés il y a quelques mois sur le tournage (à lire ici, ici et ici).

Luka-Jessica-Woodworth
« Luka » de Jessica Woodworth

Pas de temps mort, on enchaîne le 13 septembre avec la sortie du nouveau film de Jessica Woodworth (Altiplano, La Cinquième saison, King of the Belgians, The Barefoot Emperor), Luka, film d’anticipation formellement épatant inspiré librement du chef d’oeuvre de Dino Buzatti, Le Désert des Tartares.

Le 20 septembre, c’est au tour d’Ann Sirot et Raphaël Balboni (Une vie démente) de dévoiler leur dernier-né, Le syndrome des amours passées, délicieuse comédie romantique aux thématiques ultra-contemporaine, dévoilée à la Semaine de la Critique à Cannes en mai dernier, avec dans les rôles principaux les excellent·es Lazare Gousseau et Lucie Debay.

« The Wall » de Philippe Van Leeuw

Le 27 septembre, rendez-vous avec The Wall, le nouveau film de Philippe Van Leeuw (Le jour où Dieu est parti en voyage, Insyriated), qui met en scène une policière américaine à la frontière avec le Mexique, une étude sans concession du racisme endémique qui résonne douloureusement avec l’actualité, ici et ailleurs.

Le 11 octobre devrait sortir Les Poings serrés de Vivian Goffette, qui revient 10 ans après Yam Dam avec un drame familial au générique duquel on retrouve Lucie Debay, Laurent Capelluto et Wim Willaert.

La semaine suivante le 18 octobre sortira L’autre Laurens, nouveau long métrage de Claude Schmitz (Lucie perd son cheval), dévoilé en mai dernier à la Quinzaine des Cinéastes de Cannes, et récent lauréat du Grand Prix de la Compétition Nationale du Brussels international Film Festival. On vous parle du film ici.

« Augure » de Baloji

En novembre, le 15, on attendra avec impatience la sortie du premier long métrage de Baloji, Augure (dont on vous parle ici), qui a fait sensation à Cannes, où le film a obtenu le Prix New Voices de la section Un certain regard, et à l’affiche duquel on retrouve Marc Zinga, Eliane Umuhire, Yves-Marina Gnahoua, Marcel Otete Kabeya et Lucie Debay.

En novembre également, la date est à confirmer, le nouveau film de Yolande Moreau, La Fiancée du poète, dont on vous montrait ici les premières images.

Enfin en décembre, juste à temps pour les fêtes, est prévue la sortie du nouveau film des Studios nWave, fondé par Ben Stassen, pionnier de l’animation 3D, et récemment retraité. Les Inséparables est signé Jérémie Degruson, qui avait co-signé la saga Bigfoot et Le Manoir Magique avec Stassen. On vous montrait ici les premières images.

« Les Inséparables » de Jérémie Degruson

Côté flamand, on retiendra notamment les sorties très attendues le 25 octobre du premier long métrage de la comédienne Veerle Baetens, Het Smelt, adaptation du roman choc de Lize Spit, ainsi que le 22 novembre du nouveau film de la géniale Fien Troch, Holly.

Et pour voir des comédien·es belges? Rendez-vous par exemple dès le 16 août pour Un coup de maître de Rémi Bezançon avec Bouli Lanners, que l’on retrouvera le 13 septembre dans Un métier sérieux de Thomas Lilti. Le 20 septembre Mara Taquin sera à l’affiche de La Petite de Guillaume Nicloux, le 4 octobre, on retrouvera Arieh Worthalter dans Le Procès Goldman de Cédric Kahn, et le 1er novembre, on devrait retrouver Cécile de France dans Second tour, d’Albert Dupontel.

Un programme très chargé donc pour ce deuxième semestre 2023. Et 2024 pointe déjà le bout de son nez avec les sorties annoncées le 17 janvier prochain du nouveau film de Joachim Lafosse, Un silence, avec Emmanuelle Devos et Daniel Auteuil, et le 7 février du premier long métrage de fiction de Paloma Sermon-Daï, Il pleut dans la maison, primé à Cannes en mai dernier.

 

 

 

Check Also

Capsule #127: Michiel Blanchart et Greg Berlanti

Rendez-vous dans cette 127e capsule avec Greg Berlanti, réalisateur de To the Moon, et Michiel …