« Augure » prend la tête des nominations 2024 des Magritte

Après le sacre du Roi Bouli en 2023, les Magritte se cherchent de nouvelles têtes couronnées, et Baloji figure en bonne position pour briguer un, et même des trophées.

Augure, découvert en mai dernier à Cannes en Sélection officielle où il remportait le Prix de l’Espoir de la section Un certain regard, représentant de la Belgique aux Oscars, décroche pas moins de 13 nominations, soit un nouveau record, et un carton plein pour le film, nommé dans chacune des catégories où il était en lice! Augure sera donc en lice pour les prix du Meilleur film et du Meilleur premier film, et Baloji détient lui aussi le nombre de nominations puisqu’il est nommé pour la Meilleure réalisation et le Meilleur scénario, mais aussi pour la Meilleure musique, ainsi que pour les Meilleurs costumes, où il est nommé aux côtés de Elke Hoste. Autant dire que quelque soit le palmarès, c’est déjà une reconnaissance record pour le film, dont la direction artistique (Son, Image, Décors, Montage) tout comme l’interprétation sont saluées, via les nominations de Marc Zinga (Meilleur acteur) et Lucie Debay et Yves-Marina Gnahoua (Meilleure actrice dans un second rôle). Saluons en passant la belle régularité du producteur du film Benoit Roland (ici pour Wrong Men), qui était déjà en lice l’année dernière pour Rien à foutre et Animals.

C’est un presque carton plein également pour Dalva d’Emmanuelle Nicot, film lui aussi découvert à Cannes, à la Semaine de la Critique, où il a remporté trois prix, et qui rassemble ici 9 nominations. Meilleur film, Meilleur premier film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario pour sa cinéaste donc, mais aussi une belle présence des postes artistiques pour lesquels le film était éligible, soit l’Image, le Son, et les Décors. On ne peut également que se réjouir de voir sa jeune interprète, Zelda Samson, en lice pour le Magritte du Meilleur espoir féminin, ainsi que Sandrine Blancke, nommée pour le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle. Là aussi, saluons la productrice du film, Julie Esparbes pour Hélicotronc, qui s’est déjà largement illustré aux Magritte du côté des courts métrages, mais aussi en 2022 avec Une vie démente d’Ann Sirot et Raphaël Balboni, 7 prix au compteur.

Le trio sera à nouveau sur les rangs cette année, puisque Le Syndrome des Amours Passées, autre découverte cannoise de la Semaine de la Critique récolte 8 nominations. Ann Sirot & Raphaël Balboni briguent à nouveau les prix du Meilleur film, de la Meilleure réalisation, et du Meilleur scénario. Son irrésistible couple d’amoureux sera présent aussi, puisque Lucie Debay est nommée pour le Magritte de la Meilleure actrice, tandis que Lazare Gousseau concourt pour celui du Meilleur espoir masculin. Le montage, les décors et les costumes seront également à la fête.

Face à ces trois oeuvres qui trustent à elles seules 30 nominations, un autre film tire son épingle du jeu, à savoir le premier long métrage de Zeno Graton, Le Paradis, qui concourra pour les prix du Meilleur film, du Meilleur premier film, de la Meilleure réalisation et du Meilleur scénario, mais aussi pour le Magritte du Meilleur espoir masculin, où sont nommés Amine Hamidou et N’Landu Lubansu.

Enfin, dans les catégories Meilleur film et Meilleur premier film, on retrouvera également le très beau Temps mort, réalisé par Eve Duchemin, qui avait déjà remporté le Magritte du Meilleur documentaire en 2017 pour En bataille, portrait d’une directrice de prison.

Et côté interprétation? Chez les femmes, Lucie Debay sera face à deux habituées de la compétition, Yolande Moreau, qui défendra son dernier film, La Fiancée du poète, et Lubna Azabal, déjà deux fois lauréate de ce prix pour Incendies et Tueurs, qui sera en lice pour Le Bleu du Caftan. Quant à la quatrième nominée, c’est une double révélation  et double belle surprise, puisque Mara Taquin briguera le grand prix pour La Petite, est sera également en compétition pour celui du Meilleur espoir pour La Bête dans la jungle.

Chez les hommes, on retrouve face à Marc Zinga l’incontournable Bouli Lanners, pour son duo avec Vincent Macaigne dans Un coup de maître, le non moins incontournable Jérémie Renier, qui reçoit sa 6e nomination dans cette catégorie pour Ailleurs si j’y suis de François Pirot, et enfin Arieh Worthalter, qui a entamé sur les chapeaux de roue la saison des prix en remportant un Prix Lumière pour sa prestation dans Le Procès Goldman, ainsi qu’une très disputée nomination pour le César du Meilleur acteur. Il sera également dans la course pour le Magritte du Meilleur acteur dans un second rôle pour Rien à perdre.

La 13e Cérémonie des Magritte du Cinéma aura lieu le 9 mars prochain, en direct sur La Trois et sur Auvio, eu Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

Et le reste des nominations? C’est ici 👇

MAGRITTE DU MEILLEUR FILM


MAGRITTE DU MEILLEUR PREMIER FILM

MAGRITTE DE LA MEILLEURE RÉALISATION

  • Baloji pour Augure
  • Emmanuelle Nicot pour Dalva
  • Zeno Graton pour Le Paradis
  • Ann Sirot et Raphaël Balboni pour Le Syndrome des Amours Passées

MAGRITTE DU MEILLEUR DOCUMENTAIRE

MAGRITTE DU MEILLEUR FILM FLAMAND

MAGRITTE DU MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL OU ADAPTATION

  • Baloji pour Augure
  • Emmanuelle Nicot pour Dalva
  • Zeno Graton pour Le Paradis
  • Ann Sirot et Raphaël Balboni pour Le Syndrome des Amours Passées

MAGRITTE DU MEILLEUR FILM ETRANGER EN COPRODUCTION

  • Interdit aux chiens et aux Italiens d’Alain Ughetto
  • Le Bleu du caftan de Maryam Touzani
  • Retour à Séoul de Davy Chou
  • Vincent doit mourir de Stephan Castang

MAGRITTE DE LA MEILLEURE ACTRICE

MAGRITTE DU MEILLEUR ACTEUR

MAGRITTE DE LA MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

  • Myriem Akheddiou dans 16 ans
  • Lucie Debay dans Augure
  • Yves-Marina Gnahoua dans Augure
  • Sandrine Blancke dans Dalva

MAGRITTE DU MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE

MAGRITTE DU MEILLEUR ESPOIR FÉMININ

  • Bérangère McNeese dans Ailleurs si j’y suis
  • Zelda Samson dans Dalva
  • Laetitia Mampaka dans L’Employée du mois
  • Mara Taquin dans La Bête dans la jungle

MAGRITTE DU MEILLEUR ESPOIR MASCULIN

  • Amine Hamidou dans Le Paradis
  • N’Landu Lubansu dans Le Paradis
  • Lazare Gousseau dans Le Syndrome des amours passées
  • Yoann Zimmer dans Retour à Séoul

MAGRITTE DE LA MEILLEURE IMAGE

  • Joachim Philippe pour Augure
  • Caroline Guimbal pour Dalva
  • Florian Berutti pour L’Autre Laurens

MAGRITTE DU MEILLEUR SON

  • Jan Deca, Erik Griekspoor, Danny van Spreuwel et Vincent Nouaille pour Augure
  • Fabrice Osinski, Valérie Le Docte, Aline Gavroy et Olivier Thys pour Dalva
  • Dirk Bombey, Emilie Mauguet, Xavier Thieulin et Bertrand Boudaud pour Vincent doit mourir

MAGRITTE DES MEILLEURS DÉCORS

  • Eve Martin pour Augure
  • Catherine Cosme pour Dalva
  • Julien Dubourg pour Le Syndrome des Amours Passées

MAGRITTE DES MEILLEURS COSTUMES

  • Elke Hoste et Baloji pour Augure
  • Claire Dubien pour L’Etoile Filante
  • Frédérick Denis pour Le Syndrome des Amours Passées
  • Jessica Harkay pour The Belgian Wave

MAGRITTE DE LA MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE

Baloji pour Augure
Thomas Turine pour L’Autre Laurens
Stéphanie Blanchoud, Benjamin Biolay et Jean-François Assy pour La Ligne

MAGRITTE DU MEILLEUR MONTAGE

Bruno Tracq et Bertrand Conard pour Augure
Sophie Vercruysse et Raphaël Balboni pour Le Syndrome des Amours Passées
Bertrand Conard pour Tengo sueños eléctricos

MAGRITTE DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE DOCUMENTAIRE

En attendant les robots de Natan Castay
Journal d’une Solitude Sexuelle de Nina Alexandraki
Les Heures Creuses de Judith Longuet-Marx
On Mothers and Daughters in Times of Injustice de Talia Jawitz

MAGRITTE DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE DE FICTION

Beyond the Sea de Hippolyte Leibovici
Les Silencieux de Basile Vuillemin
Se dit d’un cerf qui quitte son bois de Salomé Crickx
Un bon garçon de Paul Vincent de Lestrade

MAGRITTE DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE D’ANIMATION

Les marrons glacés de Delphine Hermans et Michel Vandam

Pina de Giuseppe Accardo et Jérémy Depuydt

Va-t’en, Alfred ! de Célia Tisserant et Arnaud Demuynck

Voyage en amnésie d’Anouk Kilian-Debord

Check Also

Capsule #123: « Il pleut dans la maison »

Ce mois-ci dans We Love Cinema, rendez-vous avec l’équipe de Il pleut dans la maison: …