« Augure » en Sélection officielle à Cannes!

Augure, premier long métrage de Baloji, sera dévoilé en Sélection officielle au Festival de Cannes dans la section Un certain regard! 

Artiste aux multiples talents, Baloji présentera au Festival de Cannes son premier long métrage, Augure, avec Marc Zinga, Lucie Debay, Eliane Umuhire et Yves-Marina Gnahoua.

Augure est un film choral retraçant l’histoire de quatre personnages considérés comme sorcières et sorciers. Ils vont trouver le moyen de s’entraider pour sortir de leur assignation dans une Afrique fantasmagorique.

A l’origine, Baloji signifie, en swahili, « homme de science », mais à l’époque coloniale, le terme a basculé se transformant en « homme des sciences occultes » pour finalement prendre la signification de « sorcier ». Ce nom influence son travail, façonnant un regard particulièrement sensible aux mondes oniriques et au réalisme magique.

Une sensibilité que l’on retrouve dans son cinéma, notamment dans ses courts métrages (dont Zombies, Grand Prix au Oberhausen Short Film Festival 2019, MUBI Short Film of the Year 2020), et dans sa musique.

Accompagné d’une bande originale en quatre volets composés du point de vue de ces quatre personnages principaux, ainsi que d’une exposition reprenant les créations de costumes et les photos du tournage, Augure s’appréhende comme une expérience immersive.

Augure est produit par Benoît Roland pour Wrong Men, qui revient donc sur la Croisette deux ans après le succès de Mon Légionnaire de Rachel Lang présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, et Rien à foutre d’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre présenté à la Semaine de la Critique.

Notons que de nombreux autres talents belges seront présents sur la Croisette en Sélection officielle, à commencer par un duo belge inédit formé par Virginie Efira et Arieh Worhalter, qui seront à l’affiche de Rien à perdre de Delphine Deloget, dans la section Un certain regard là aussi.

Dans la section Cannes Première, on retrouvera Cécile de France à l’affiche de Bonnard, Pierre et Marthe de Martin Provost, aux côtés de Vincent Macaigne.

Les producteur·ices belges seront également mis en lumière à travers leur capacité à coproduire des projets internationaux prestigieux. Artemis Production coproduit ainsi le second long métrage de Stéphanie Di Giusto, La Rosalie, tandis que Beluga Tree corpoduit Les Meutes de Kamal Lazraq présentés à Un certain regard. Frakas Production coproduit Le Temps d’aimer de Katel Quillevéré, montré dans la section Cannes Première. Umedia coproduit Acide de Just Philippot qui sera présenté en Séance de minuit, ainsi que La Passion de Dodin Bouffant de Tran Anh Hung, en Compétition. Les Films du Fleuve et les frères Dardenne coproduisent le dernier film de Ken Loach, The Old Oak, présenté là aussi en Compétition, ainsi que le film d’ouverture, Jeanne du Barry de Maïwenn!.

Check Also

BRIFF 2024: le programme belge!

La 7e édition du Brussels International Film Festival se tiendra du 25 juin au 3 …