Au Cul du Loup
À Amiens, le triomphe

Au Cul du Loup s’est imposé hier soir au festival d’Amiens. Le long métrage de Pierre Duculot avec Christelle Cornil (notamment) a reçu deux prix majeurs qui couronnent une tournée en festival assez impressionnante.

 

 

 

Le parcours d’Au Cul du Loup, c’est aussi le triomphe de l’opiniâtreté. Nous reviendrons en décembre sur la volonté exceptionnelle du réalisateur qui a concrétisé son rêve de long métrage pour ne retenir aujourd’hui que l’incroyable itinéraire du film dans les salles du monde entier. Dans les salles, et au-dehors, puisqu’Au Cul du Loup qui se déroule en partie à Charleroi fut choisi en juin dernier pour l’inauguration de la nouvelle gare carolo. Une projection gratuite sur l’esplanade gâchée par des conditions météo plus que moyennes malgré la saison. Un départ en demi-teinte, mais qu’importe, il en faut plus pour décourager l’équipe et Need Productions qui a financé le projet.

 

[L’équipe d’Au Cul du Loup :de gauche à droite: Pierre Duculot, Christelle Cornil, Pierre Nisse, Marijke Pinoy, Jean-Jacques Rausin, Marie Kremer, François Sikivie, Djemel Barek et Béatrice Thiriet (la compositrice)]

 

C’est à Flagey, au Brussels Film festival (nous y étions) qu’Au Cul du Loup entame un long pèlerinage en festivals qui le mènera pendant des mois à un peu partout à travers l’Europe, voire à São Paulo (35e Mostra du cinéma international) ou au Canada pour le festival Cinemania où le film récolte de très bonnes critiques (voir ici). On le voit aussi à l’affiche du festival du film européen de Virton, à celui celle du Film festival Oostende, et en Corse, bien sûr, où se déroule la partie majeure de l’histoire.  Pendant cette période, la route de Pïerre Duculot croise souvent celle de Miel Van Hoogenbemt engagé dans une démarche identique avec son Fils Unique. C’est le cas à Mannheim-Heidelberg par exemple, ou au Fiff namurois. Entre autres…

 

Cette semaine, Au Cul du Loup faisait donc halte au 31e Festival d’Amiens. Lors de la cérémonie de clôture, présidée par Joe Dante (Gremlins) et Bertrand Tavernier (Coup de Torchon), le film a reçu le Grand Prix du Festival et le Prix du Public ! Un très joli coup double, non seulement au Palmarès, mais également dans l’esprit. Séduire le jury et le public, ce n’est pas toujours chose aisée.
Remarque importante : ce Grand Prix a d’ailleurs été attribué à l’unanimité. Le Jury était composé de Pierre-William Glenn (Chef Opérateur), Adelaïde Leroux (comédienne), Fejria Deliba (comédienne), Mima Fleurent (Distributrice), Aline Pailler (Programmatrice, France Culture) et Édouard Waintrop (délégué général de la Quinzaine des réalisateurs). À la clé, plus de 30.000 euros d’aide à la distribution et à la promotion! Un adjuvant très utile en ces temps étranges où il devient de plus en plus difficile de se frayer un chemin jusque sur les écrans commerciaux.

 

En Belgique, cette sortie nationale aura lieu le 25 janvier 2012. Avant cela, Au Cul du Loup sera encore visible au Be Film Festival, le lundi 19 décembre à 19h au Bozar. Et sur Cinevox puisque nous rencontrerons l’équipe début décembre pour faire le point sur cette belle aventure.

 

[La photo en noir et blanc vient du site du festival d’Amiens, signée Mylène Kokel]

Check Also

Capsule #123: « Il pleut dans la maison »

Ce mois-ci dans We Love Cinema, rendez-vous avec l’équipe de Il pleut dans la maison: …