8e prix du public pour The Broken Circle Breakdown

À une semaine des European Film Awards où il est nominé dans TOUTES les catégories principales, The Broken Circle Breakdown fait encore parler de lui.

 

Lors de la cérémonie de clôture du 17e Black Nights Film Festival, on a appris que le film de Felix Van Groeningen avait remporté le prix du public. C’est sa 8e récompense du même genre. Le Black Nights Film Festival se tient chaque année à Tallinn en Estonie. C’est la plus grande manifestation cinématographique d’Europe du Nord.

 

A côté de la compétition principale, il se compose de festivals annexes : Animated Dreams, Just Film en Sleepwalkers ainsi que d’une série d’événements réservés à l’industrie. Le but du festival est de présenter une belle sélection de films du monde entier en faisant la part belle au cinéma européen. Il présente environ 250 longs métrages et documentaires auxquels viennent s’ajouter les courts métrages qui portent à 500 le nombre de films issus de 60 pays. Le festival attire chaque année quelques 60.000 spectateurs à Talinn.

 

Le mélo bluegrass qui représentera la Belgique aux prochains Oscars a jusqu’ici décroché… 40 trophées à travers le monde.

 

 

En Belgique, le film a attiré plus de 400 000 spectateurs au cinéma. En France où il est à l’affiche depuis 13 semaines sans discontinuer sous le titre Alabama Monroe, il a séduit 196 544 spectateurs. Par comparaison, Rundskop n’avait vendu que 91.160 tickets et Hasta la Vista 120.269, ce qui pour des films belges en flamand était déjà une formidable performance.

 

Le 7 décembre, tous les regards seront tournés vers Berlin où The Broken Circle Breakdown part favori des European Film Award. Fait rarissime dans les annales de la manifestation, il a été nominé dans toutes les catégories principales (lire ici) et il est aussi en course pour le prix du public qui est une spécialité belge. L’équipe d’Hasta La Vista s’en souvient encore (lire ici).

Check Also

#PODCAST: Les Rituels de Claude Schmitz

« Intrinsèquement, tout ça n’a surement aucun sens, mais c’est beau d’en inventer un. » Inventer un …