Cruelle est la nuit : un court métrage qui risque de secouer

*Pour public averti (vous êtes prévenus)

À la faveur d’une nuit noire, les activistes d’Aetna partent en mission, avec pour objectif l’assassinat d’une personnalité trouble et médiatique. Leur cible ? L’homme politique véreux Hein Stavros. Mais lorsqu’ils débarquent dans son loft cossu, ils se retrouvent en pleine partie fine… Inutile de préciser que les choses ne vont pas tarder à dégénérer.

(la photo initiale est signée Ketchup Book)

 

Cruelle est la nuit est un court métrage qui semble sortir complètement des sentiers battus du cinéma belge comme l’explique son réalisateur, Alan deprez

« Après lecture du scénario, un ami m’a soufflé que ça lui faisait penser – toutes proportions gardées – à un mix entre deux Kubrick : Orange mécanique (1971) et Eyes Wide Shut (1999). Si on y ajoute un soupçon de sexe – plus ou moins explicite – à la Gaspar Noé, on ne peut lui donner tort, même siCruelle est la nuit se veut très personnel et éloigné de références trop encombrantes (parfois inconscientes). Vous en jugerez !’

Le projet intriguait, le trailer encore plus. On le publie mais on le conseille surtout aux âmes mures.

L’affiche définitive est une création originale de Gilles Vranckx qui a signé les affiches de « Amer » et « L’étrange couleur des larmes de ton corps ».

Avec: Kevin Dudjasienski, Bertrand Leplae, Arnaud Bronsart, Pascal Gruselle, Sabrina Sweet, Evangelyn Sougen, Michel Angély, Pierre Nisse, Damien Marchal

Check Also

Jean-Benoit Ugeux tourne « L’Age Mûr »

Ce lundi a débuté le tournage du premier long métrage de fiction de Jean-Benoît Ugeux, …