818 millions pour le cinéma et l’audiovisuel en Europe

La culture européenne, le cinéma, la télévision, la musique, la littérature, les arts du spectacle, le patrimoine et des domaines connexes bénéficieront d’un soutien renforcé au titre du nouveau programme «Europe créative» de la Commission européenne, qui a été approuvé ce jour par le Parlement européen.

 

 

Doté d’un budget de 1,46 milliard €[1] pour les sept prochaines années – 9 % de plus qu’actuellement – le programme dynamisera les secteurs de la culture et de la création, sources importantes d’emplois et de croissance. Il subventionnera au moins 250 000 artistes et professionnels de la culture, 2 000 cinémas, 800 films et 4 500 traductions de livres. Il instituera également un nouveau mécanisme de garantie financière à concurrence de 750 millions € qui permettra aux petites entreprises culturelles et créatives d’avoir accès à des prêts bancaires.

 

Accueillant favorablement le vote d’aujourd’hui, Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, a déclaré: «Cet investissement est une excellente nouvelle pour l’industrie européenne du cinéma, pour la culture, les arts et le public. Il permettra à nos secteurs culturels dynamiques de créer de nouveaux emplois et de contribuer davantage à l’économie de l’UE. Grâce à lui, des milliers d’artistes talentueux pourront atteindre de nouveaux publics en Europe et au-delà, tout en favorisant la diversité culturelle et linguistique. Le mécanisme de garantie qu’il comporte, outre le fait qu’il implique un volume de subventions remarquable, dopera l’accès au financement pour des centaines de petites entreprises», a-t-elle ajouté.

 

 

 

Le programme Europe créative s’appuie sur l’expérience et le succès des programmes Culture et MEDIA, qui œuvrent en faveur des secteurs de la culture et de l’audiovisuel depuis plus de 20 ans. Il comprend un sous-programme Culture, pour venir en aide aux arts du spectacle et aux arts visuels, au patrimoine et à d’autres domaines, et un sous-programme MEDIA qui subventionnera le cinéma et le secteur de l’audiovisuel. Un nouveau volet transsectoriel soutiendra la coopération politique, les mesures transversales et le mécanisme de garantie financière qui sera opérationnel à partir de 2016.

 

Les Capitales européennes de la culture, le Label du patrimoine européen, les Journées européennes du patrimoine et les cinq prix européens (le prix du patrimoine culturel de l’UE/concours Europa Nostra, le prix d’architecture contemporaine de l’UE, le prix européen de littérature, les «European Border Breakers Awards» et le prix MEDIA de l’UE) bénéficieront également du soutien du programme Europe créative.

 

Le sous-programme MEDIA bénéficiera de 56 % au moins du budget du nouveau programme et le sous-programme Culture de 31 % au moins. Cela reflète dans une large mesure la part de financement dont ces deux domaines bénéficient actuellement. 13 % maximum du budget seront consacrés au volet transsectoriel qui couvre notamment le soutien aux bureaux Europe créative implantés dans chaque pays participant pour orienter les bénéficiaires potentiels. Quelque 60 millions € seront affectés à la coopération politique et aux approches innovantes pour conquérir un plus vaste public et pour développer de nouveaux modèles commerciaux.

 

[1] 1,46 milliard € compte tenu des prévisions d’inflation, soit l’équivalent de 1,3 € aux prix courants de 2011.

Check Also

Appel à projets comédies!

Créé par le Festival CineComedies de Lille (11>15 octobre 2023), et en partenariat depuis 2022 …