38 Projets soutenus lors de la première session 2016 de sélection des films

Alda Greoli, Vice-Présidente du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Ministre de la Culture, a approuvé la sélection de la première session 2016 de la Commission de Sélection des Films.

Elle a ainsi accordé une promesse d’aide à l’écriture, au développement ou à la production à 16 projets de longs métrages de fiction, 9 courts métrages, 12 documentaires et 1 film lab, pour un montant total de 3.115.250 euros.

Dans cette sélection figurent, entre autres, les projets de François Damiens, Lucas Belvaux, John Shank, Daniel Cattier, Gilles Coton ou encore Olivier Smolders.

 

 

L’événement de cette session, c’est sans doute l’annonce que François Damiens passe derrière la caméra pour réaliser son premier film intitulé Dany dans lequel il tiendra aussi le rôle du personnage principal, celui d’un père qui retrouve son fils de 12 ans après une peine de prison.
Pour l’humoriste devenu un des acteurs les plus en vue (et captivants) du cinéma belge, il s’agit d’une nouvelle étape, peut-être un peu inattendue, mais qui nous fait déjà beaucoup saliver.
Lucas Belvaux est également soutenu pour son projet de film Chez nous qui conte l’histoire de Pauline, mère dévouée et infirmière exemplaire, qui accepte de se porter candidate aux élections municipales pour un parti nationaliste. Le casting annoncé réunira Emilie Dequenne, qui a déjà tourné avec Lucas Belvaux dans Pas son genre, mais également André Dussollier, Catherine Jacob, Anne Marivin et Patrick Descamps. Un projet que nous vous annoncions ICI dès le tout début du mois d’avril.

(photo Amiel P.)

 

Quant à John Shank, après L’hiver dernier, un premier long métrage en solo, il coréalisera avec Anna Falguères Pompei qui mettra une histoire d’amour à l’épreuve de la misère économique. Vincent Rottiers, déjà au générique de L’hiver dernier, tiendra le rôle principal masculin. Excellent choix !

 

En ce qui concerne les courts métrages, le toujours très particulier Olivier Smolders reçoit un soutien pour son projet intitulé Le coupable. Dans un vieil immeuble, il met en scène un homme qui, devenu concierge, découvre un système de couloirs secrets permettant d’observer les locataires…

Quelque part entre L’étrange couleur des larmes de son corps (Cattet/Forzani) et Malveillance (Balaguero) ? Plutôt dans la lignée de ses précédents courts inimitables, soyons en certains.

 

Dans le créneau documentaire, on pointera le projet en développement de Daniel Cattier qui consacre son film au Musée Royal d’Afrique Centrale, un lieu qui a fasciné des générations de Belges et qui connaît actuellement la plus grande rénovation de son histoire. Avec Sur la route d’Enver Hadri, Gilles Coton suit Renoar Hadri sur les traces de son père et de son grand-père, tous deux assassinés. L’un à Bruxelles, l’autre au Kosovo.

 

EN DÉTAILS

Pour découvrir tous les projets de longs métrages de fiction soutenus, cliquez ICI

Pour les courts, c’est  ICI

Pour les docus et le film lab est ICI

Check Also

« La Peine », immersion en prison

Cédric Gerbehaye propose avec La Peine, son premier long métrage documentaire, une immersion aussi rare …