3 films belges en lice pour les Trophées francophones du cinéma

Pour la 3e année consécutive, les Trophées francophones du cinéma récompensent les dix meilleures productions audiovisuelles en langue française. 

La cérémonie, qui se déroule cette année à Abidjan, en Côte d’Ivoire, est présidée par la comédienne française Julie Gayet.

Elle sera retransmise sur TV5 à 21h35 et présentée par Estelle Martin, Éric M’Boua ; avec la participation de Michel Drucker

 

57 longs métrages et 26 courts métrages venant de 33 pays avaient été soumis aux membres du comité de sélection.

Après un premier tour de vote,  26 longs métrages, dont 5 documentaires et 5 courts métrages en provenance de tous les horizons de la Francophonie ont été nominés d’une façon ou d’une autre.

La Belgique est présente avec Deux jours, une nuit bien sûr, mais aussi Pas son Genre et Les Rayures du Zèbre qui se taille la part… du lion chez les nationaux

 

 

À noter que dans la catégorie « meilleure actrice », Marion Cotillard vedette du dernier film en date de Luc et Jean-Pierre Dardenne sera opposée à Adèle Haenel que les frères ont choisie pour leur prochain long métrage et à Emilie Dequenne, la mythique Rosetta du cinéma belge. Jolie empoignade en perspective.

 

 

 

Les nommés sont :

 

Trophée francophone de l’interprétation féminine 2015

– Adèle Haenel dans le film Les combattants

– Marion Cotillard dans le film Deux jours, une nuit

– Fatoumata Diawara dans le film Mörbayassa, le serment de Koumba

– Maïmouna N’Diaye dans le film L’œil du cyclone

– Emilie Dequenne dans le film Pas son genre

 

Trophée francophone de l’interprétation masculine 2015

– Antoine Olivier Pilon dans le film Mommy

– Lyes Salem dans le film L’Oranais

– Benoît Poelvoorde dans le film Les rayures du zèbre

– Abdoul Karim Konaté dans le film Run

– Ibrahim Ahmed dans le film Timbuktu

 

Trophée francophone du second rôle féminin 2015

– Mirjana Karanovic dans le film L’arbre et la balançoire

– Hanan Motawie dans le film Avant le printemps

– Maja Juric dans le film Mammejong

– Suzanne Clément dans le film Mommy

– Tatiana Rojo dans le film Les rayures du zèbre

– Toulou Kiki dans le film Timbuktu

 

 

Trophée francophone du second rôle masculin 2015

– Fargass Assandé dans le film L’œil du cyclone

– Khaled Benaissa dans le film L’Oranais

– André Wilms dans le film Pause

– Marc Zinga dans le film Les rayures du zèbre

– Isaach de Bankolé dans le film Run

– Marc-­‐André Grondin dans le film Tu dors Nicole

 

 

Trophée francophone de la réalisation 2015

– Kaouther Ben Hania pour le film Le challat de Tunis

– Jean-Pierre et Luc Dardenne pour le film Deux jours, une nuit

– Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis pour le film Party girl

– Benoît Mariage pour le film Les rayures du zèbre

– Stéphane Lafleur pour le film Tu dors Nicole

 

Trophée francophone du scénario 2015

– Tullio Forgiarini, Donato Rotunno et Nicolas Steil pour le film Baby(a)lone

– Antoine Jaccoud, Bruno Deville et Stéphane Malandrin pour le film Bouboule

– Owell Brown pour le film Braquage à l’africaine

– Luis Marquès pour le film L’œil du cyclone

– Lyes Salem pour le film L’Oranais

– Stéphane Lafleur pour le film Tu dors Nicole

– Mohammed El Hajj et Mahmoud Ezzat pour le film Villa 69

 

Trophée francophone du court métrage 2015

– Cinq boîtes de lait réalisé par Siam Marley

– Discipline réalisé par Christophe M. Saber

– Et avec votre esprit réalisé par Karim Rahbani

– Twaaga réalisé par Cédric Ido

– La virée à Paname réalisé par Carine May et Hakim Zouhani

 

Trophée francophone du long métrage documentaire 2015

– Coupé ! une histoire décalée de Toussaint Aka et Osita Aneké

– La cour de Babel de Julie Bertuccelli

– Examen d’état de Dieudo Hamadi

– Le journal de Schéhérazade de Zeina Daccache

– Spartiates de Nicolas Wadimoff

 

 

Trophée francophone du long métrage de fiction 2015

– Les combattants de Thomas Cailley

– L’œil du cyclone de Sékou Traoré

– L’Oranais de Lyes Salem

– Pas son genre de Lucas Belvaux

– Run de Philippe Lacôte

– Timbuktu de Abderrahmane Sissako

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …