2020, quoi de neuf?

Après une année 2019 riche en sorties et récompenses pour les cinémas belges, comme nous le soulignons ici, 2020 s’annonce une fois encore prometteuse! Entre la sortie dès le 15 janvier du nouveau film de Fabrice du Welz, Adoration, avec Fantine Harduin, Thomas Gioria et Benoît Poelvoorde, et les nouveaux films très attendus de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich, de Peter Brosens et Jessica Woodworth, de Delphine Lehericey, Stephan Streker, Rachel Lang, Bouli Lanners, Nabil Ben Yadir, ou les premiers longs de Zoé Wittock, Christophe Hermans, Laura Wandel, Ann Sirot et Raphaël Balboni, on a hâte de découvrir ce que 2020 nous réserve!

1er janvier 2020

Ce mercredi 1er janvier sort Ghost Tropic, le nouveau film de Bas Devos, quelques mois à peine après son précédent opus, Hellhole. L’odyssée nocturne, contemplative et bienveillante de Khadija, la femme invisible.

Après une longue journée de travail, Khadija, 58 ans, s’endort dans le dernier métro. Elle se réveille au terminus, à l’autre bout de la ville, et doit rentrer chez elle à pied. Cette traversée nocturne l’oblige à demander de l’aide, et à en donner, à celles et ceux qui comme elle, traversent la nuit.

15 janvier 2020

Avec Adoration, Fabrice du Welz livre un conte âpre et sensoriel, aussi lumineux qu’effrayant, sur l’amour fou qui unit un jeune garçon innocent et une jeune fille psychologiquement fragile. Avec Fantine Harduin, Thomas Gioria, Benoît Poelvoorde, Peter Van den Begin, Charlotte Vandemeersch…

Paul, un jeune garçon solitaire, rencontre Gloria, la nouvelle patiente de la clinique psychiatrique où travaille sa mère. Tombé amoureux fou de cette adolescente trouble et solaire, Paul va s’enfuir avec elle, loin du monde des adultes…

29 janvier 2020

Sortie de Muidhond, le nouveau film choc de Patrice Toye, le portrait saisissant d’un jeune homme aux prises avec ses penchants pédophiles.
Jonathan, un jeune homme doux, est libéré de prison faute de preuves. Il retourne alors vivre chez sa mère dans une maison près des dunes. Jonathan veut oublier le passé et est déterminé à devenir différent, meilleur. Bien qu’il respecte scrupuleusement les règles, ses bonnes intentions sont mises à l’épreuve lorsqu’une maman et sa fille s’installent à côté de chez eux.https://vimeo.com/381523512

05 février 2020

Avec The Barefoot Emperor, Peter Brosens et Jessica Woodworth livrent une suite délicieusement burlesque, radicalement politique, et dramatiquement visionnaire à King of the Belgians, imaginant comment la chute d’un minuscule royaume sème le désordre dans une Europe hantée par ses délires nationalistes et populistes. Avec dans le rôle du roi, toujours, l’impeccable Peter Van den Begin, et à ses côtés, sa cour formée par Lucie Debay, Bruno Georis et Titus de Voogt, mais aussi des nouveaux venus de choix, Udo Kier et Géraldine Chaplin.

The Barefoot Emperor raconte comment le dernier roi des Belges est devenu le premier empereur européen. Peter Van den Begin joue à nouveau le rôle de Nicolas III, roi des Belges. Dans King of the Belgians, il a vu son royaume s’écrouler, dans The Barefoot Emperor, le roi est blessé à l’oreille par balle à Sarajevo et se réveille dans la résidence d’été de Tito, l’ancien président yougoslave, sur une île au large de la côte ouest de la Croatie. Il tente de s’échapper, mais est retenu et ensuite nommé premier empereur de l’Europe nationaliste Nova par une délégation spéciale. Cependant, le roi ne veut plus que sa vie soit dictée par les autres et il décide de prendre son destin en main.

 

12 février 2020

Sortie de Filles de joie, le nouveau film de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich, avec Sara Forestier, Noémie Lvovsky et Annabelle Lengronne. On en reparle très (très) vite!

Axelle, Dominique et Conso partagent un secret. Elles mènent une double vie. Elles se retrouvent tous les matins sur le parking de la cité pour prendre la route et aller travailler de l’autre côté de la frontière. Là, elles deviennent Athéna, Circé et Héra dans une maison close. Filles de joie, héroïnes du quotidien, chacune se bat pour sa famille, pour garder sa dignité. Mais quand la vie de l’une est en danger, elles s’unissent pour faire face à l’adversité.

Filles de Joie – Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich

Noël approche, la sortie de FILLES DE JOIE aussi !! ?Dans les salles belges le 12.02.20, découvrez en exclusivité le film annonce de Filles de Joie avec Sara Forestier – Page officielle, Annabelle Lengronne et Noémie Lvovsky

Geplaatst door Versus production op Dinsdag 24 december 2019

 

20 février 2020

Sortie de Lucky, le nouveau film d’Olivier Van Hoofstadt, avec un casting détonnant, emmenez par Alban Ivanov, Michaël Youn et Florence Foresti. Le film sera présenté en avant-première au Festival de Comédie de l’Alpe d’Huez.

Pour s’en sortir financièrement, Willy et son pote Tony, endettés de naissance, ont une idée de génie : voler un chien de la brigade des stups. Mais, les choses ne se passent pas tout à fait comme ils l’avaient prévu. La seule solution : s’associer avec Caro, une flic totalement corrompue. 

5 mars 2020

Sortie de Pompéi de John Shank et Anna Falguères. Découvert l’automne dernier à Toronto, le film est sélectionné en février au Festival de Berlin. Au générique, on retrouve Garance Marillier, Aliocha Schneider et Vincent Rottiers.
Dans une région désertique, Victor et son petit frère Jimmy sont livrés à eux-mêmes. Au sein du groupe auquel ils appartiennent, le cycle de la misère sentimentale semble éternel. Lorsque Victor tombe amoureux de Billie, une jeune fille rêvant de romance, les choses commencent doucement à changer pour Jimmy.

11 mars 2020

Sortie escomptée de Jumbo, premier long métrage de la jeune réalisatrice belge Zoé Wittock, sélectionné au prestigieux Festival de Sundance en janvier. On a hâte de découvrir cette étrange histoire d’amour avec Noémie Merlant (l’héroïne du Portrait de la jeune fille en feu) et Emmanuelle Bercot.

 

Jeanne, une jeune femme timide, travaille comme gardienne de nuit dans un parc d’attraction. Elle vit une relation fusionnelle avec sa mère, l’extravertie Margarette. Alors qu’aucun homme n’arrive à trouver sa place au sein du duo que tout oppose, Jeanne développe d’étranges sentiments amoureux envers Jumbo, l’attraction phare du parc.

 

jumbo-zoe-wittock

Coming soon in 2020?

Outre ces sorties d’ores et déjà datées, on attend de nombreuses nouveautés. Certaines ont déjà été aperçues, comme Le Milieu de l’horizon de Delphine Lehericey, un coming-of-age estival sur fond de fin de l’agriculture traditionnelle, et d’émancipation féminine, avec Laetitia Casta et Luc Bruchez découvert au Festival de Namur, tout comme La Forêt de mon père de Véro Cratzborn, avec la jeune Léonie Souchaud, aux côtés de Ludivine Sagnier et Alban Lenoir.

Primé il y a quelques semaines à Marrakech, on devrait également bientôt découvrir Tantas Almas, premier long métrage de fiction de Nicolas Rinçon Gille, ainsi que Music Hole de Gaëtan Liekens et David Mutzenmacher, primé à Liège. On annonce également Adorables, le deuxième long métrage de Solange Circurel (Magritte du Meilleur premier film pour Faut pas lui dire) pour la fin de l’été.

 

Sur la RTBF, on attend la série de Marie Enthoven, Invisible, actuellement en tournage, tandis que devrait apparaître la première série Netflix estampillée belge, Into the night.

 

 

2020 devrait également voir débarquer une large fournée de premiers longs métrages. On attend notamment avec impatience et curiosité le premier film de Laura Wandel (tourné sous le titre La Naissance des Arbres), avec notamment Karim Leklou et Laurent Capelluto, Sans soleil, intrigant film fantastique de Banu Akseki, La Ruche de Christophe Hermans, avec un casting féminin interpellant (Sophie Breyer, Mara Taquin, Bonnie Duvauchelle et Ludivine Sagnier), Space Boy, film familial d’Olivier Pairoux qui réveille la nostalgie des 80s, ou encore Le Coeur noir des forêts de Serge Mirzabekiantz.

 

On découvrira également en 2020 les premiers films issus des appels à projets à production légère lancé par le Centre du Cinéma il y a deux ans. On vous a fait suivre leur tournage, on attend donc avec impatience Fils de Plouc des frères Guit, Losers Revolution de Thomas Ancora et Grégory Beghin, Une vie démente d’Ann Sirot et Raphael Balboni, Totem de Fred de Loof, et Le Soleil dans les yeux de Ngangji Mutiri.

 

Enfin, on a hâte de découvrir les nouveaux films de Nabil Ben Yadir (Animals) et Stephan Streker (Enfant Terrible, avec notamment Jérémie Renier), tournés dans le plus grand secret, de même que Mon Légionnaire de Rachel Lang, avec Louis Garrel et Camille Cottin. On verra surement bientôt aussi Des hommes, le nouveau Lucas Belvaux, avec Gérard Depardieu et Catherine Frot. Quant à Bouli Lanners, il s’exporte en anglais, puisqu’il vient d’achever le tournage de son nouveau film en tant que réalisateur, The Large, sur l’île de Lewis en Ecosse. Enfin, on attend également le nouvel opus de l’iconoclaste Jan Bucquoy, La Dernière Tentation des Belges, avec Wim Willaert, Alice on the roof et Alex Vizorek.

Des comédien·nes sur tous les fronts

On devrait également retrouver nos comédien·nes dans tous leurs états. Virginie Efira à elle seule sera à l’affiche de pas moins de 4 films en 2020, dans le très attendu Benedetta de Paul Verhoeven, mais aussi dans Police d’Anne Fontaine (sortie le 1er avril), Madeleine Collins d’Antoine Barraud, ou encore Adieu les cons d’Albert Dupontel.

 

Toujours aussi actifs, Jérémie Renier sera donc à l’affiche du nouveau Stephan Streker (voir ci-dessus), mais aussi de Slalom de Charlotte favier, de la série d’Arte Amour fou, et du nouveau Xavier Beauvois, Un petit fils, tandis qu’Olivier Gourmet sera au générique d’ès la rentrée de Qu’un sang impur d’Abdel Raouf Dafri, et qu’on le retrouvera dans Eugénie Grandet de Marc Dugain, Les Dévorants de Naël Marandin, Simone, une femme du siècle d’Olivier Dahan, ou encore la série Moloch, aux côtés de Marc Zinga.

 

Benoît Poelvoorde n’a pas chômé non plus, on l’attend dans Profession du père, Comment je suis devenu un super héros, et Do you do you Saint Tropez, alors que l’on attend Yolande Moreau dans La bonne épouse, Zaï zaï zaï et Les Sans dents, et que l’on verra Cécile de France dans De son vivant, Comédie humaine, et le nouveau Wes Anderson.

Silence, on tourne!

2020 sera aussi une année de tournage, puisque l’on attend avec une grande curiosité la rencontre explosive antre Joachim Lafosse et Matthias Schoenaerts dans Les Intranquilles, ainsi que le tournage du (déjà) nouveau film de Fabrice du Welz (Inexorable), et quelques premiers longs: C’est de famille d’Elodie Lelu, Sous la glace de Zeno Graton, Rien à foutre d’Emmanuel Marre, ou encore les premiers longs de Charlie Dupont et Giordano Gederlini.

 

Devraient également repasser derrière la caméra Philippe Van Leeuw (avec The Wall), François Pirot, Benoît Mariage, ou encore Alain Berliner. Côté télé, on attend les tournages de deux nouvelles séries, une comédie, Baraki, et Pandore, du trio inédit formé par Savina Dellicour, Vania Leturcq et Anne Coesens.

Check Also

Jean-Benoit Ugeux tourne « L’Age Mûr »

Ce lundi a débuté le tournage du premier long métrage de fiction de Jean-Benoît Ugeux, …