2 longs, un court et quelques coproductions belges à Berlin!

La 67ème édition de la Berlinale se tiendra du 9 au 19 février prochains, l’occasion d’y découvrir en exclusivité des films belges qui sortiront sur nos écrans dans les prochains mois, dont Il était une fois en Allemagne… de Sam Garbarski, et Insyriated de Philippe van Leeuw.

 

 

 

 

Comme nous l’avions déjà évoqué, Il était une fois en Allemagne… , le nouveau film de Sam Garbarski (Le Tango des Rashevski, Irina Palm, Quartier Lointain, Vijay & I ) sera présenté lors d’une séance spéciale de Gala. On en sait désormais un peu plus sur cette dramédie historique, au casting de laquelle on retrouvera Moritz Bleibtreu, génial dans Vijay & I, le précédent film du réalisateur, et Antje Traue, comédienne allemande à la carrière internationale vue dans Criminal, La Femme au Tableau ou encore Man of Steel, le dernier volet de la saga Superman.

Le film prend place en 1946 à Frankfurt, dans le Camp des personnes déplacées: David Behrmann et ses six amis, n’ont qu’un but, l’Amérique! Mais pour émigrer, il faut de l’argent, beaucoup d’argent. Peu importe, “Hitler est mort, mais nous on est encore là”. En inventant des numéros incroyables, ils font du porte à porte et vendent des paquets de linge de maison aux Allemands. Et ils ont du succès. Alors que le business fleurit, David est rattrapé par un passé sombre. Pourquoi avait-il un second passeport ? Que faisait il dans la résidence privée de Hitler au Salzberg? David Behrmann est interrogé par une énigmatique chasseuse de Nazi américaine, le Major Marlene Frederick… Déchirée entre sa méfiance et son inévitable attirance pour David, la tâche de Marleen s’avère assez difficile. De plus, David invente des histoires auxquelles lui-même croit. En outre, il faut décider d’autre chose : est-il possible de réellement laisser un si beau pays aux Allemands?

Bye Bye Germany

Comme les films précédents du réalisateur, Il était une fois en Allemagne… est produit en Belgique par Entre Chien et Loup, qui sera doublement présente à Berlin, puisque la société poursuit sa productive collaboration avec la réalisatrice macédonienne Teona Strugar Mitevska, dont le nouveau film, When the Day Had No Name, prendra part à la section Panorama.

 

Dans cette même section, on retrouvera le deuxième film du réalisateur Philippe Van Leeuw, qui avait fait forte impression avec son premier film, Le Jour où Dieu est parti en voyage, duel terrifiant au coeur de la forêt rwandaise, en plein génocide. Ancré dans une actualité brûlante, Insyriated raconte la situation d’une famille en Syrie : rester enfermé jour et nuit, ne pas sortir, ne pas même oser regarder dehors, c’est trop dangereux. Ce n’est pas la prison, c’est le quotidien d’une famille à Damas, en pleine guerre. Une famille parmi d’autres qui fait ce qu’elle peut pour continuer à vivre, au jour le jour. L’appartement est devenu une sorte de blockhaus. Tout y est organisé en fonction de la pénurie. Il s’agit tous les jours de tenir un jour de plus.

INSYRIATED

Insyriated est produit par Altitude 100, un premier long métrage majoritaire pour la jeune société créée par les frères Malandrin, réalisateurs notamment de Je suis mort mais j’ai des amis et Où est la main de l’homme sans tête, qui avait déjà présenté en 2014 à la Berlinale un court métrage d’Olias Barco, Raconte-moi des salades. Le casting d’Insyriated est emmené par l’actrice palestinienne Hiam Abbass.

 

Côté courts métrages justement, on retrouvera Le Film de l’été d’Emmanuel Marre, avec notamment Jean-Benoît Ugeux, qui concourra dans la section « Berlinale Shorts », aux côtés de 22 autres films provenant de 18 pays.

 

La Berlinale permettra également de découvrir des coproductions de prestige, à commencer par Le Jeune Karl Marx, le biopic consacré au théoricien du socialisme réalisé par le cinéaste haïtien Raoul Peck, présenté en séance spéciale, et coproduit en Belgique par Artemis Production, et qui a été en partie tourné à… Namur!

Ici, la rue des Brasseurs!
Ici, la rue des Brasseurs!

Artemis coproduit un autre film de Raoul Peck, le documentaire I Am Not Your Negro, sélectionné à Berlin au Panorama, et qui sera en lice dans la catégorie Meilleur documentaire de long métrage aux Oscars, rien que ça!

En compétition officielle, on retrouvera Sage-Femme, le nouveau film de Martin Provost avec Catherine Deneuve et Catherine Frot, produit en Belgique par Versus, ainsi que le nouveau film du réalisateur sénégalais Alain Gomis, Félicité, produit en Belgique par Need Productions. A noter enfin, la sélection dans la section dédiée aux séries de Zone Blanche, une série coproduite par la RTBF et Be-Films, dans laquelle on retrouvera Laurent Capelluto.

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …