… Bernard Bellefroid, Géraldine Doignon, Pierre Nisse

Deux réalisateurs qui offrent dans des registres très différents (quoique… leur thème de prédilection sont à tous les rapports familiaux) et un jeune acteur liégeois de plus en plus présent sur les plateaux.

Leurs points communs ? Ces trois-là sont belges et nous parlent de 2013.

 

 

Bernard Bellefroid

Le réalisateur de La Régate a deux projets très avancés dans ses cartons. On a lu le premier scénario: il est magnifique. Tournage au printemps?

 

2013 ? … Avant 2013, 2012 fut une très belle année. Je suis devenu papa pour la deuxième fois… Qu’on le veuille ou pas, c’est un fracas incroyable dans une vie. De ces fracas qui font qu’on ne regarde plus tout à fait le monde de la même façon…

Ensuite, en 2012, j’ai rencontré deux personnes incroyables qui vont faire aussi de 2013, une très belle année…

 

La rencontre avec Marcel Beaulieu, un scénariste québécois qui n’est pas un complet inconnu pour la Belgique (il a écrit « Farinelli » et a été primé au festival de Namur pour le scénario de « Mémoires affectives »). Je travaille en ce moment avec Marcel à finaliser l’écriture de mon troisième long-métrage qui devrait rentrer en financement dans quelques mois.

 

La rencontre aussi avec une comédienne aussi talentueuse que généreuse, Lucie Debay, qui va porter avec force mon deuxième long-métrage, Melody. C’est un film que j’ai coécrit avec Carine Zimmerlin et dont le tournage devrait commencer entre le printemps et l’été.

 

J’espère de tout cœur que 2013 va être une belle année… Pas seulement pour moi mais aussi pour tous ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir tourner et qui luttent sans relâche pour développer, financer et faire vivre un film… Et parfois depuis trop longtemps…

 

Last but not least, j’espère aussi que tous ceux qui sont à la pointe du combat pour réformer le système du tax-shelter vont y parvenir. Ce système est aujourd’hui gravement en danger à la suite des agissements de financiers cyniques, qu’on aurait tort d’appeler producteurs et dont le déploiement de notre cinéma importe peu. On ne rappellera jamais assez combien notre petit miracle belge est fragile, pas dans les idées et de tous ceux qui le font vivre, mais dans son existence financière.

Bonne année à tous !

Et bonne année à Cinévox ! (qui n’existait pas quand ‘la régate’ est sorti mais dont on se demande bien comment on pourrait s’en passer maintenant !)

 

[Photo FIFF]

 

Géraldine Doignon

Après son très touchant « De leur vivant », Géraldine Doignon est revenue en 2012 à ses premières amours, le court métrage, avec un délicieux Syndrome du Cornichon. Sa passion? Le cinéma, tout simplement

 

Mon plus grand souhait pour 2013 est de continuer à faire des films, à écrire et raconter des histoires, à travailler avec une équipe technique et des comédiens, à aller à la rencontre du public comme je le fais depuis des mois avec mon film « De leur vivant ». Voir et entendre que des gens sont touchés, émus, bouleversés par notre film est ce qu’il y a de plus beau comme réponse à l’énorme travail fourni.

J’espère aussi concrétiser bientôt mon prochain long-métrage « Un homme à la mer » dont j’attends le tournage depuis un moment déjà! Puisse les films d’auteur être mieux soutenus, depuis l’écriture jusqu’à la sortie en salles!

Enfin, que le cinéma belge (et le cinéma en général) continue d’être le moyen d’expression d’auteurs, d’artistes singuliers, différents, éclectiques, qui ne rentrent dans aucun moule (et je ne parle pas des Machins).  Bonne année à tous!

 

 

Pierre Nisse

En 2012, on l’a vu notamment au Cul du Loup et Mobile Home. En 2013, il sera à l’affiche de La Religieuse (en sélection officielle à Berlin), La Cinquième saison de Peter Brosens & Jessica Woodworth, Safe du grand Fred Cavayé et Grand Central de Rebecca Zlotowski.

 

J’espère tout simplement continuer à jouer des personnages très différents, pourvu que les projets soient sincères. Il y a toujours cette envie d’explorer de nouveaux rôles, de croiser des personnes inconnues… Que ça continue quoi.

Et puis, il y a les gens que tu rencontres : les cadreurs, les ingénieurs du son, les comédiens, les réalisateurs, les technicos… qui aiment partager, et donnent du sens à ce métier. Je vous invite tous à aller voir le prochain film de Peter Brosens et Jessica Woodworth « La Cinquième saison », un film engagé, qui aborde avec singularité le thème de l’écologie. Un bel OVNI.

 

Check Also

« Il pleut dans la maison » Prix du Jury à la Semaine de la Critique!

Il pleut dans la maison, premier long métrage de fiction très réussi de Paloma Sermon-Daï …