Clap de fin pour « Continuer » de Joachim Lafosse

Joachim Lafosse vient d’achever le tournage de son nouveau long métrage, Continuer, une adaptation d’un roman de l’auteur français Laurent Mauvignier, avec Virginie Efira et Kacey Mottet-Klein dans les rôles principaux. 

Nous vous l’annoncions ici il y a un peu moins d’un an, le réalisateur et la comédienne belges se sont retrouvés autour de ce roman sorti à l’automne dernier.  Joachim Lafosse nous parlait d’ailleurs ici de cette aventure si particulière. Continuer suit la folle échappée de Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, et qui a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu’à aujourd’hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter. Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu’elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.

Le tournage vient de s’achever au Maroc, et c’est peu dire que l’on attend beaucoup du retour de l’actrice dans un film belge (le dernier en date était Dead Man Talking en 2012), de ce nouveau défi, l’adaptation littéraire, que se lance le talentueux réalisateur, de cette confrontation mère/fils dans des paysages grandioses, de ce huis clos équestre au grand air. Comme les derniers films de Joachim Lafosse, Continuer est produit par la société liégeoise Versus Production. Et c’est à nouveau le chef opérateur Jean-François Hensgens – dont le premier film en tant que réalisateur, Tueurs, co-réalisé avec François Troukens, vient de sortir – qui a oeuvré pour capturer cette chevauchée fantastique.

On a désormais hâte de découvrir les premières images du film. Il faudra attendre quelques mois pour cela, puisque le montage débute bientôt, comme l’indique le message posté par le réalisateur sur les réseaux sociaux:

Adapter un roman au cinéma.

Adapter « Continuer » de Laurent Mauvignier.
Donner forme à l’art de la liberté qu’est la littérature par l’art de la contrainte qu’est le cinéma.
Le réel qui malaxe l’imaginaire et l’imaginaire qui défie le possible chaque matin de tournage.

Jamais plateau n’aura été aussi surprenant, merci à mon équipe si talentueuse, si courageuse et généreuse.
Il y a eu du panache dans notre bande.

Vient maintenant, l’art plastique du montage.
Chercher et chercher encore.

Me réjouis de retrouver mes proches qui étaient loin, mais si présent.

Bientôt le montage et mon ami Yann Dedet pour poursuivre cette quête dans le plaisir d’une matière, de rush qui promettent.
Au moins on ne part plus du vide, les images et le son nous porteront.

A l’aventure.

Merci.

Check Also

Jean-Benoit Ugeux tourne « L’Age Mûr »

Ce lundi a débuté le tournage du premier long métrage de fiction de Jean-Benoît Ugeux, …