Le cinéma belge et moi, ép.27: Fabrice du Welz

Quand Fabrice du Welz débarque sur la Croisette en 2004 avec Calvaire, sélectionné à la Semaine de la Critique, il est déjà connu des téléspectateurs de Canal Plus. Mais c’est à un vrai choc esthétique et cinématographique qu’ils doivent s’attendre avec ce long métrage, retenu dans le cadre de l’opération 50/50.

L’iconoclaste réalisateur revient sur sa découverte du cinéma belge, ainsi que sur l’aventure Calvaire.

André Delvaux, un cinéma à la lisière

Faire du cinéma belge et irrévérencieux, c’est possible

Calvaire, un parcours mouvementé

 

 

 

Check Also

Jean-Benoît Ugeux à propos de « L’Âge Mûr »

Rencontre avec Jean-Benoit Ugeux sur le tournage de son premier long métrage (de fiction) comme …